Conseils de lecture

Charlotte - Prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2014
18,50
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2014

Une surprise. Une très belle surprise que ce roman. David foenkinos étonne. Il change tout par rapport à ses précédents romans.
Avec un parti pris stylistique audacieux mais réussi, une délicatesse à fleur de peau, Foenkinos dresse le portrait de Charlotte Salomon. Cette artiste juive allemande qui va devoir affronter simultanément son histoire familiale, l'Histoire et la naissance de son talent sublimé par ce parcours personnel tragique.
Ce roman vous pousse à découvrir ses toiles, à mieux connaître son travail, à espérer un meilleur destin pour la jeune berlinoise. L'auteur se livre aussi à travers sa quête de la vie de Charlotte de façon très personnelle et très touchante.
Bref ce roman est une réussite. Il ne faut pas passer à côté.


Charlotte - Prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2014
18,50
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2014

Une surprise. Une très belle surprise que ce roman. David foenkinos étonne. Il change tout par rapport à ses précédents romans.
Avec un parti pris stylistique audacieux mais réussi, une délicatesse à fleur de peau, Foenkinos dresse le portrait de Charlotte Salomon. Cette artiste juive allemande qui va devoir affronter simultanément son histoire familiale, l'Histoire et la naissance de son talent sublimé par ce parcours personnel tragique.
Ce roman vous pousse à découvrir ses toiles, à mieux connaître son travail, à espérer un meilleur destin pour la jeune berlinoise. L'auteur se livre aussi à travers sa quête de la vie de Charlotte de façon très personnelle et très touchante.
Bref ce roman est une réussite. Il ne faut pas passer à côté.


Incident voyageurs

Dalibor Frioux

Seuil

19,00
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2014

Le dernier métro

Ce roman raconte le destin de passagers coincés dans un RER... pour une éternité peut-être. Une situation absurde que l'auteur pousse jusqu'à ses extrêmes limites. Dans ce huis-clos sous-terrain, le lecteur fait connaissance avec une galerie de personnages tous très différents (un directeur de musée, une caissière de supermarché, un chômeur longue durée et caetera et caetera...). Tous font ce qu'ils peuvent pour faire face à la situation. Fable fantastique doublée d'une critique sociale sans concession, un roman certes assez dérangeant mais vraiment original.


L'Invention de nos vies
8,40
par (Le Bateau Livre)
21 août 2014

Coup de coeur littérature française

L'un a construit sa vie sur un mensonge, l'autre a raté la sienne. La troisième est déchirée entre les deux hommes... Peut-on tout recommencer à zéro ?
Un roman puissant qui s'interroge sur ce que l'on fait de nos vies et sur les carcans de la société.


On ne voyait que le bonheur
19,00
par (Librairie L'Armitière)
21 août 2014

Assurance Tous Risques

Antoine est expert en assurance, il connaît le prix, le coût, la valeur de chaque chose. Pour lui, le moment est venu de faire les comptes et de dresser le bilan de sa vie. Une existence à l'enfance difficile entre deux parents distants, un père très beau qui tient une droguerie,courtisé par de nombreuses femmes et une mère qui ne s'occupe pas de son enfant mais bien plutôt de fumer et de lire Françoise Sagan. Ils sont peu enclins à le chérir et à l'aimer. Le petit garçon est très introverti, renfermé, seul, isolé, malgré deux soeurs jumelles, elles, très soudées.
La cellule familiale va imploser après un drame terrible qui l'affecte.
La mère quitte alors le foyer ... Le bonheur est impossible, n'a pas de place dans ce cadre et, Antoine construit à son tour un semblant de vie, plombé par le poids de ce passé difficile, où l'équilibre est précaire car, dès le départ, les dés de son destin sont pipés. Marié et père de deux enfants , il se confie, se livre et va jusqu'à commettre l'irréparable.

Ce roman m'a vraiment beaucoup plu pour plusieurs raisons. Je trouve que l'écriture et le style de Grégoire Delacourt sont très audacieux et subtils. L'on est porté par cette histoire en triptyque, les mots du narrateur et l'on a le sentiment qu'il nous parle directement pour mieux nous emporter dans son récit "difficile". De plus, Antoine, malmené par la vie, personnage atypique, est extrèmement attachant, l'on ne peut que le suivre et vouloir le soutenir. Pour finir, et en filigrane, des questions très profondes sont posées sur l'existence et son sens, sur le positionnement de chacun face à son passé, son bagage parfois si lourd à porter. Que pèse la vie face au Tragique? Quel choix réaliser? Comment se dégager ou pas d'une forme de fatalité? La surprise et le suspens sont très présents et le lecteur se demande en permanence où sont les limites du détachement et de l'amour.
Un vrai coup de maître de cette rentrée !