Conseils de lecture

34,95
par (Librairie Comme Un Roman)
23 septembre 2022

un triple coup de cœur

Dans ce premier roman graphique exceptionnel l'autrice raconte sa correspondance avec un prisonnier d'un couloir de la mort en Floride.
Elle nous livre un récit intime, empathique et documentaire d'une rencontre hors-norme, de la violence du système carcéral, du racisme structurel aux Etats-Unis et de la censure.
Comment garder espoir et comment continuer à vivre?
"Un instant à la fois... et toujours perpendiculaire au soleil ".


Éloge de l'âge adulte à une époque qui nous infantilise

1er Parallèle

21,00
par (Librairie Comme Un Roman)
23 septembre 2022

GRANDIR

"Grandir consiste à refuser de succomber au dogmatisme comme au désespoir "
Susan Neiman analyse ce qui nous empêche de devenir adulte et en quoi cela constitue un acte de rébellion contre le néo-capitalisme.
Un essai absolument passionnant !


Vivien Bessières

Le Rouergue

14,50
par (Librairie Mots et Images)
23 septembre 2022

J'ai beaucoup aimé ce livre raconté par un ado qui n'agit pas toujours bien mais qui reste touchant.
Les conflits intérieurs de ce dernier sont très émouvants, on peux facilement s'identifier.
A lire sans modération!!
Tara, 15 ans.


18,90
par (L'Autre Monde)
23 septembre 2022

La lettre d'une vie

Ce roman est une seule lettre adressée à la proviseure du lycée français de Tachkent. Une lettre tour à tour drôle et émouvante pour relancer un couple et reprendre le fil d'une vie. La narratrice est mariée, a deux enfants et quelques accrocs à son plan. Une vie "normale" dont Tiphaine le Gall fait un roman, au ton et au rythme maîtrisés comme dans une série à épisodes dont on n'arrive pas à décrocher.

Ronan


Violaine Bérot

Buchet-Chastel

14,50
par (L'Autre Monde)
23 septembre 2022

Violaine Bérot est unique !

Un homme enlevé, on ne connaît pas la raison, ses conditions de détention sont rudes, font penser aux camps de guerre par leur côté arbitraire et privatif. Pourquoi ? Aucune idée ! Elle y va falloir s'y faire. En un roman court, Violaine Bérot nous perd, nous secoue avec ces hommes enfermés et nous décontenance avec une vivacité incroyable.

Cette femme est une écrivaine hors norme.

Ronan