Conseils de lecture

Les sept ou huit morts de Stella Fortuna
22,00
par (Librairie L'Armitière)
16 septembre 2020

Quelle fresque familiale nous dépeint Juliet Grames à travers ce roman !

Depuis la Calabre des années 20 à son arrivée aux États-Unis on suit la famille Fortuna sur près d'un siècle, et plus précisément la destinée d'une de ses membres : Stella Fortuna.

De chanceuse, Stella Fortuna n'en a que le nom : quand on manque de mourir 7 à 8 fois, notre destin est irrémédiablement marqué. Malchance, malédiction, coïncidences ? Au lecteur de faire sa propre lecture.

Stella Fortuna, c'est l'histoire d'une femme qui ne rêve que d'émancipation et qui se heurte à son époque, à ses mœurs, et à sa culture.

Elle qui ne souhaite rien d'autre que d'être libre et aspirer à une vie indépendante, sans mari et sans enfants, sera sans cesse rappelée à sa condition de femme et à son rôle de génitrice.

Et si finalement, c'était là son plus grand malheur ? Quelle vie a-t-on lorsque tout le monde décide pour soi ?

Il y a une telle diversité de thèmes abordés dans ce roman (la condition de la femme, l'immigration, la transmission générationnelle, la liberté de choisir, le déracinement,...), une telle densité d'écriture, et une telle profondeur dans l'évolution du personnage de Stella que cette dernière prend vit sous nos yeux et que l'on ne peut que s'associer à ses tourments et à ceux de sa famille.

Un roman éblouissant, pourtant teinté de tristesse, dont on peine à tourner la dernière page sans regretter qu'il s'achève déjà. Un premier roman à la plume magnifique, pour une autrice à suivre de près.


Ce qu'il faut de nuit
16,90
par (Librairie La Galerne)
16 septembre 2020

Un très beau roman

C’est une tragédie des temps modernes : l’histoire d’un père qui voit son fils se perdre sans pouvoir le sauver d’une dérive inexorable. Parfois l’amour et la fraternité ne suffisent pas…
Nous avons beaucoup aimé ce père. Juste et pudique, Ce qu’il faut de nuit est un très beau roman !


Ce qu'il faut de nuit
16,90
par (Librairie La Galerne)
16 septembre 2020

Un très beau roman

C’est une tragédie des temps modernes : l’histoire d’un père qui voit son fils se perdre sans pouvoir le sauver d’une dérive inexorable. Parfois l’amour et la fraternité ne suffisent pas…
Nous avons beaucoup aimé ce père. Juste et pudique, Ce qu’il faut de nuit est un très beau roman !


Histoires de la nuit
24,00
par (Librairie La Galerne)
16 septembre 2020

Ce roman noir est puissant !

Cela devait être un moment joyeux où chacun ferait un effort pour les 40 ans de Marion. Mais depuis quelques temps, l’atmosphère des lieux a changé ; la tension monte au fil du récit. Il faut être patient, quelque chose nous alerte puis autre chose encore, et tout bascule…
Dans ce huis clos où chaque protagoniste se joue des autres, les silences et les répétitions nous interrogent et nous bousculent en permanence.
Ce roman noir est puissant !


Les Graciées
21,00
par (Librairie Mots et Images)
15 septembre 2020

Une terre lointaine, des femmes indépendantes, deux mondes qui se confrontent ... il n'en faut pas moins pour déclencher une véritable chasse aux sorcières.
Une page méconnue de l'histoire de la Norvège réhabilitée !