Civilizations

Civilizations

Laurent Binet

Grasset

  • par (Librairie Athenaeum)
    5 septembre 2019

    Et si .... et si ... qu'est-ce qu'il se serait passé ?

    Uchronie passionnante : comme un univers parallèle où Christophe Colomb ne décime pas les populations en "découvrant" l'Amérique parce que ...
    Roman crédible sous divers aspects dans l'alternative historique du " et si ... " et piquant la curiosité !
    Un bon moment de lecture où la satire explore les possibilités de l'Histoire et l'influence de ce qui fait basculer les évènements, intéressant, donc !


  • par (Espace Pierre Lecut)
    31 août 2019

    Coup de coeur de Sophie

    On a tous appris que Christophe Colomb avait découvert l ‘Amérique en 1492 … Mais on sait maintenant de source sure que des vikings ont accosté sur le continent inconnu bien avant cette date...Et c’est avec ce postulat de départ que l’auteur imagine une autre conquête qui aurait pu changer l’histoire …. Après « HHH » et « La septième fonction du langage » l’auteur raconte la formidable épopée de l’Inca Antahualpa qui débarque à Lisbonne début du XVI siècle et conquiert sans trop de difficulté un territoire ravagé par les intolérances religieuses, des royaumes usés par des guerres incessantes, des populations sous le joug de puissances morales et économiques ... Une uchronie fascinante qui dénonce les ravages commis par la colonisation et l'évangélisation « forcée » au nom de la supériorité d’une « civilization » !!!


  • par (Librairie La Galerne)
    30 août 2019

    Pour cette farce littéraire, Laurent Binet fait de l’Europe le Nouveau Monde, après l’échec de Christophe Colomb, un empereur inca déchu part en quête d’une nouvelle terre… cela sera l’Europe. Jamais on ne s’ennuie dans cette histoire inversée. C’est drôle, ironique, la conquête est épique, la parodie est évidente.


  • par (Fontaine Auteuil)
    28 août 2019

    Laurent Binet aime manipuler la matière historique, et réussit ici un détournement brillant de plus de cinq siècles d'Histoire : par des successions de jeux de déplacement des événements réels il invente une série d'échecs du côté européen et de réussites stupéfiantes du côté des Incas puis des Mexicains pour construire un monde occidental colonisé par la civilisation amérindienne.
    La force de ce livre est de rendre plausible ce renversement historique. Très érudit au fond, ce roman uchronique à l'imagination audacieuse bouscule nos certitudes, nous fait toucher du doigt la fragilité des mondes, ce que nous croyons établi pour toujours. L'humour même affleure, le jeu permanent y compris dans l'écriture des formes littéraires emprunte à la saga nordique, au journal d'explorateur, à la chronique historique officielle, aux mémoires des grands hommes. Une parfaite réussite pour ce vrai-faux roman historique.


  • par (Entrée Livres)
    23 août 2019

    Drôle et intelligent, un pur régal de lecture

    Et si Christophe Colomb n'avait pas découvert l'Amérique ? Et si les Incas et les Mayas avaient décidé de voguer vers l'Est ?
    Laurent Binet nous offre une fresque flamboyante de cette rentrée. Mêlant humour et analyse, on se pose à l'instar du chroniqueur des questions sur la religion, l'organisation sociale d'une société et leurs fondements.
    Mêlant la chronique historique au récit épistolaire, utilisant des tournures de phrase du XVIème siècle, l'auteur nous promène à travers l'Europe de l'époque et nous fait rencontrer tous ses personnages emblématiques. Il nous entraîne dans ce tourbillon avec jubilation.

    Jean-Loup / Libraire


  • par (Librairie La Grande Ourse)
    22 août 2019

    Une uchronie réjouissante

    Et si ...
    Si Christophe Colomb n'avait pas découvert l'Amérique.
    Si les Incas avaient découvert l'Europe !
    Ce roman foisonnant nous fait voyager dans l'espace et dans le temps. Avec des moments absolument savoureux comme le regard porté par l'empereur Atahualpa sur les guerres de religion dans cette Europe du XVIème siècle.
    On y croise Erik le Rouge, (le pauvre) Christophe Colomb, Charles Quint,Titien et Michelangelo, Cervantès, ...
    Erudit et facétieux, il est construit en quatre parties : en guise d'introduction, une saga islandaise où les Vikings débarquent au Canada. La 2ème partie est une réécriture du journal de Christophe Colomb, quelque peu désappointé... La 3ème partie ce sont les chroniques d'Atahualpa, le coeur de l'ouvrage. Il se termine avec Cervantes. J'ai peut-être moins aimé cet épilogue mais la dernière page est magnifique.

    On passe un très bon moment avec ce livre à la fois d'aventures, historique et plein d'imagination !

    Vanessa


  • par (Fontaine Passy)
    21 août 2019

    Sublime

    Que la rentrée littéraire tremble devant la prouesse de l'auteur pour cette uchronie au combien intelligente. On dévore ce passé alternatif de notre humanité, du début jusqu'à la fin. On découvre sous un jour nouveau ce qui aurait pu arriver, fini l'aristocratie, le joug des puissants, les religions interprétées par les hautes sphères pour leurs comptent et tant d'autres. Liberté, égalité et fraternité vous dites ? Il aurait pu en être ainsi effectivement. Qu'avons nous loupé de ce qui aurait pu être ? Un sublime soupçon d'un passé possible que nous ne connaîtrons jamais.


  • par (Librairie-Papeterie Peiro-Caillaud)
    21 août 2019

    Civilizations renverse l'Histoire pour nous entraîner dans une toute autre réalité où Christophe Colomb n'a jamais pu coloniser le Nouveau Monde. En revanche, c'est, cette fois-ci, le peuple Inca et son empereur Atahualpa qui débarque en Europe. Ils découvrent alors un continent tiraillé entre guerres politiques et religions. Dans ce nouveau roman, Laurant Binet manie l'histoire aussi bien que les mots et nous livre une Conquista inversée où interviennent de nombreux personnages historiques tels que Charles Quint, Pizarro ou Cervantes.


  • par (Librairie Gibier)
    14 août 2019

    Conseillé par Stéphanie, libraire

    Imaginons qu'un grain de sable vienne enrayer une mécanique historique bien rodée et que l'ordre du monde soit inversé, vous pouvez croire que vous allez marcher sur la tête ! Sauf que Laurent Binet étaye son propos à l'aide de récits, de correspondances, de traités, etc. et lui donne une rigueur historique. Au bout du compte, cette conquête à l'envers est plus que crédible et on dévore ce roman génial !


  • par (La Promesse de l'aube)
    14 août 2019

    Coup de coeur de Bilal

    Laurent Binet nous propose une uchronie dantesque qui renverse un des faits historiques les plus importants de l'Histoire : que se serait-il passé si la colonisation du grand continent de l'ouest par les Européens n'avait jamais eu lieu ? Un scénario rocambolesque habilement mené, comme un moyen de rappeler qu'en matière historique, le diable est bel et bien dans les détails !


  • par (Librairie La Buissonnière)
    3 août 2019

    Un ré-enchantement !

    Un grand et fabuleux roman d'aventure, un regard renversant sur une Histoire inversée ! Quand les Incas envahissent, dominent et prennent possession d'une Europe de la Renaissance, cela devient une formidable contre-Histoire romanesque, entraînante et passionnante qui porte un regard neuf et ouvert sur le monde ! C'est aussi le grand roman de la tolérance religieuse. Une narration habilement ficelée et réjouissante, aux scènes jubilatoires et facétieuses. C'est drôle et intelligent à la fois, mené avec finesse et jouant des registres narratifs. Bref, toutes les qualités d'un grand roman dans lequel on croise Erik le Rouge, (le pauvre) Christophe Colomb, Titien et Michelangelo, Cervantès, Charles Quint, François 1er, Catherine de Médicis et le grand et rusé et chanceux et redoutable Atahualpa l'Inca. Et l'on y apprendra qui a vraiment construit la pyramide du Louvre et qui a débarqué sur les côtes normandes le 6 juin 44 (enfin, 1544 ! ). Subtile et réjouissant ! Un ré-enchantement !


  • par (Librairie Dialogues)
    2 août 2019

    Enfants du soleil

    Et si les Vikings étaient arrivés en Amérique ?
    Et si Christophe Colomb avait échoué à conquérir l’Amérique ?
    Et si les Incas et Atahualpa avaient débarqué en Europe forts de leurs richesses et de leurs savoirs, qu’auraient-ils trouvé et qu’auraient-ils pensé de ces civilisations occidentales ?
    Une histoire des possibles orchestrée de main de maître par Laurent Binet qui nous propose une uchronie savamment échafaudée où toutes les pistes sont exploitées et qui raviront les amateurs de style et les passionnés d’Histoire car tout y est (presque) vrai !