Dernier commentaire

Là où chantent les écrevisses
par (Librairie La Galerne)
11 février 2020

Un grand coup de coeur

Dans la lignée des grands romans américains sur l’enfance (Canada de Ford ou Wisconsin de Ellis), Delia Owens réussit le très beau portrait de Kya, enfant seule, abandonnée par les siens, qui se construit au gré du vent, des marais, du chant des oiseaux et de quelques rencontres essentielles. Aux yeux de tous, elle est et restera à jamais « la fille des marais ». Nous avons été littéralement absorbées par ce texte bouleversant, solaire et très romanesque. Un grand coup de cœur !