Frédéric V.

http://47degresnord.com/

Au cœur de la ville, dans la maison Engelmann dédiée aux saveurs et à la culture, cette nouvelle librairie vous emmène «47° Nord», la latitude de Mulhouse, et vous annonce d’emblée la couleur : «Vous avez toute latitude» ! Car 47° Nord est avant tout un espace de liberté, chaleureux et accueillant, qui invite le lecteur au voyage et à la découverte.

Faire de ce lieu une librairie-plaisir où l’on passe un moment privilégié, c’est en effet le pari de Frédéric Versolato, libraire depuis 28 ans, passionné de livres… et de cuisine. Il s’est entouré d’une équipe de conseillers, compétents et enthousiastes, qui partagent avec lui l’envie d’échanger et de communiquer le plaisir de lire, mais aussi d’apprendre, de comprendre et de découvrir.

Selon vos préférences, ils vous renseignent et vous orientent vers les ouvrages répartis en trois univers. Sans jamais perdre le Nord et en prenant son temps, on a tout loisir de choisir le roman qu’on lira tard dans la nuit, le livre d’art que l’on rêvait d’offrir, le polar que l’on cherchait, mais aussi de repérer la dernière nouveauté incontournable et de dénicher l’ouvrage inattendu ou l’auteur méconnu…

Un programme de rencontres avec des écrivains, des personnalités et des artistes de tous horizons est proposé aux amis de 47° Nord, pour prolonger le plaisir ou susciter de nouvelles envies de lire ou d’offrir !

Le lambeau
21,00
par (47° Nord)
23 avril 2018

Livre exceptionnel d’une rare profondeur

Un extraordinaire témoignage avec une question primordiale : qu’est-ce qui fait de nous des êtres humains ?
Le livre de ce début d’année !

Véronique Dupré

Tanguy Colère a disparu
par (47° Nord)
21 avril 2018

Haletant !...

Cavalaire-sur-mer, août 2016.
Tanguy Colère, personnage révolutionnaire et antifasciste, disparaît. La villa au jardin luxuriant où il travaillait brûle.
Lien ou coïncidence ?
A travers un récit polyphonique, on plonge dans les non-dits et les tensions d'un groupe d'amis, leur jeunesse au climat de révolte...
Le suspense nous maintient en haleine jusqu'à la fin.

“La rage, c'est aussi celle de vivre.”

Au petit bonheur la chance
par (47° Nord)
16 avril 2018

Touchant !

Impossible de ne pas se prendre d'affection pour le petit Jean qui réussit à s'épanouir malgré un début de vie bien difficile, marquée par plusieurs absences.
Ce récit fait immanquablement remonter nos plus beaux souvenirs d'enfance à la surface.

L'affaire Furtif
par (47° Nord)
31 mars 2018

Déconcertant !

Pourquoi le Furtif prend-il le large en pleine nuit, depuis Lisbonne ? Qui est à son bord ? Le bateau poursuit sa course... jusque dans les îles Heywood, où chaque passager débarque seul sur un îlot.
Hélicoptères, journalistes et conférenciers s'en mêlent.
On suit avec ironie l'engouement des médias face à ce mystère.
Surprenant et décalé, ce récit nous interroge sur la notion d'isolement et sur l'acte créatif.

Dans la cave

Walters, Minette

Robert Laffont

18,00
par (47° Nord)
12 mars 2018

Assistez à la naissance d'une psychopathe !

M. et Mme Songoli ont deux fils. Comment s'appelle la jeune fille qu'ils séquestrent à la cave ? Après six années d'esclavage, Muna va enfin prendre sa revanche sur ses ravisseurs. Une vengeance terrible qu'ils ne sont pas près 'oublier, et nous non plus.