L'Algérie algérienne, Fin d'un empire, naissance d'une nation
EAN13
9782070120031
ISBN
978-2-07-012003-1
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Témoins
Nombre de pages
360
Dimensions
22 x 15 x 2 cm
Poids
402 g
Langue
français
Code dewey
320.965

L'Algérie algérienne

Fin d'un empire, naissance d'une nation

De

Préface de

Gallimard

Témoins

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Nul n'était mieux placé que Jean Lacouture - sinon son préfacier Jean Daniel - pour brosser l'épopée de l'Algérie moderne, depuis les premiers temps de la colonisation jusqu'à nos jours. Journaliste au Monde à l'époque des «événements», biographe de De Gaulle, Mendès France, Mitterrand et Nasser, il fut aussi un observateur engagé, ardent avocat de la décolonisation. Fruit de ces approches croisées, ce livre s'offre tout à la fois comme une chronique historique, un récit journalistique au jour le jour et un témoignage personnel. L'auteur s'applique à faire ressortir la profonde imbrication des sociétés des deux rives et les traits d'union historiques et culturels qui ont survécu à l'engrenage du malheur. En dépit des erreurs, des fautes et des crimes, une autre histoire était possible, une autre fin assurément, comme l'est toujours un autre présent. Jean Lacouture voit ainsi en Ferhat Abbas, président du gouvernement provisoire révolutionnaire algérien de 1958 à 1961, l'incarnation de la revendication nationale algérienne dans une perspective d'association avec la France. «Qui a connu cet homme généreux, écrit-il, sait que le patriotisme algérien porte en lui une part de la culture française, elle-même irriguée par le génie du Sud.»
Nul n'était mieux placé que Jean Lacouture pour brosser l'épopée de l'Algérie moderne, depuis les premiers temps de la colonisation jusqu'à nos jours. Journaliste au Monde à l'époque des «événements», biographe de De Gaulle, Mendès France, Mitterrand et Nasser, il fut aussi un observateur engagé, ardent avocat de la décolonisation.
S'identifier pour envoyer des commentaires.