CROSBY STILLS NASH AND YOUNG COVER
EAN13
9782915126402
ISBN
978-2-915126-40-2
Éditeur
Éditions du Layeur
Date de publication
Collection
LAYEUR BEAU LIV
Nombre de pages
224
Dimensions
24 x 24 x 2 cm
Poids
1385 g

Crosby Stills Nash And Young Cover

De

Éditions du Layeur

Layeur Beau Liv

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Crosby, Stills, Nash & Young : ces quatre noms symbolisent à eux seuls une époque magique, la fin des sixties/ début des seventies, Woodstock, la Californie, le rêve hippie, des chansons et des harmonies merveilleuses…
Mais au-delà de ces quelques années hors du temps, la carrière de ces quatre-là – tous encore bien vivants et incroyablement productifs – est aussi d’une richesse hallucinante.
Neil Young, probablement le plus prolixe, n’en finit pas de surprendre depuis bientôt cinquante ans : chanteur folk solitaire, countryman apaisé (le fameux Harvest), rocker furieux avec son épique Crazy Horse, pionnier de l’electro-pop ou du grunge (son association avec Pearl Jam), le loner a tout fait, avec une énergie incroyable, jusque dans ses ratages complets, toujours suivis d’une résurrection inattendue…
Quand on parle de résurrection, le nom de David Crosby vient immédiatement à l’esprit : ce chantre du mode de vie hippie, fondateur des Byrds, auteur de nombreux chef-d’oeuvre de délicatesse, était devenu un violent cocaïnomane erratique, promis à un funeste destin, avant d’être sauvé… par la musique.
Graham Nash, l’Anglais de la bande, qui a commencé avec les Hollies (rivaux pop sixties des Beatles), a lui toujours gardé son sang-froid et filé de magnifiques chansons comme autant de perles (c’est lui qui a écrit tous les tubes de CSNY, de « Marrakesh Express » à « Our House »), jusqu’à aujourd’hui.
Enfin, Stephen Stills (ex-mari de notre Véronique Sanson nationale), véritable surdoué de la musique qui a joué avec la terre entière (de Hendrix à Clapton), possède une discographie que beaucoup redécouvrent aujourd’hui avec incrédulité et ravissement (notamment son explosive période Manassas).
Pour la première fois, un ouvrage va s’intéresser aux parcours croisés de Crosby, Stills, Nash and Young et à leur discographie prodigieusement étoffée : leurs disques en commun, bien sûr, leurs carrières solo respectives – immenses –, leurs diverses associations (Crosby et Nash, Stills et Young), mais aussi tous les groupes dont ils on fait partie avant (The Byrds, The Hollies, The Buffalo Springfield), pendant (Manassas, Crazy Horse) ou après…
Ça fait du monde. Des dizaines d’albums originaux, sans compter les documents d’archives (Neil Young a de quoi tenir encore un siècle avec ce qu’il a mis de côté !) d’une qualité hallucinante qui ne cessent de sortir… Tout ça ne raconte rien moins que 50 ans de musique populaire américaine et anglaise. 50 ans de rêves. Rien que ça !
S'identifier pour envoyer des commentaires.