Céline V.

Amours

Sabine Wespieser Éditeur

21,00
par (Librairie Mots et Images)
18 mars 2016

Une plongée au coeur de l'amour le plus pur, le plus inattendu et le plus inavouable. Un roman intense, rempli de sensualité. Magnifique !

Plus vite que son ombre, roman
22,00
par (Librairie Mots et Images)
18 mars 2016

L'auteur du roman culte "La grande course de Flanagan" nous fait à nouveau évoluer au milieu de la course à pied, de la corruption et de l'Amérique du 19e siècle.

La Bombe

La dernière goutte

20,00
par (Librairie Mots et Images)
12 mars 2016

La révolte ouvrière à Chicago dans les années 1880 vue de l'intérieur. Intense !
Prix mémorable 2016

En attendant Bojangles
par (Librairie Mots et Images)
11 mars 2016

L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom... Un roman solaire à déguster sans modération !
Céline

Le chagrin des vivants
par (Librairie Mots et Images)
5 mars 2016

Comme un devoir de mémoire

Pour son premier roman, Anna Hope aurait pu se contenter d’une histoire de plus sur le thème de l’après-guerre et de ses conséquences, ses ravages sur tout un pays. Loin d’emprunter un sentier balisé, elle nous livre ici un texte absolument maitrisé, posé, où les personnages prennent vie tout en subtilité et en finesse.
Londres, début novembre 1920. Alors que l’armée britannique retourne sur les champs de bataille du nord de la France pour chercher le corps du soldat inconnu, Ada se remémore les derniers jours de son fils et ne peut accepter sa disparition purement et simplement. Elle croit l’apercevoir à tout moment : en cet homme de dos qui marche d’un pas pressé, dans les paroles de ce soldat devenu colporteur ... Pour Hettie, la vie est faite de rythmes endiablés sur la piste du Hammersmith Palais pour 6 pence la danse. Mais comment trouver l’âme sœur dans un monde où les derniers hommes sont bancals et détruits ? Quant à Evelyn, elle a choisi de travailler au Bureau des pensions de l’armée malgré les réticences familiales. En souvenir de son fiancé disparu, elle apporte tant bien que mal son aide aux gueules cassées et tente de veiller sur son frère revenu du front mais aux réactions incompréhensibles. Les trois femmes ne se connaissent pas mais comme beaucoup, elles ont perdu un fils, un fiancé ou un frère à la guerre et elles tentent de survivre. Sans cesse confrontées à la réalité et au manque, elles se frôlent, se croisent et attendent avec impatience le rapatriement du corps du soldat inconnu pour tenter de faire leur deuil. A travers elles, c’est une nation toute entière qui retient son souffle et espère relever la tête après un ultime hommage aux disparus.
Dans une prose à la fois fluide et riche, Anna Hope a choisi de révéler à travers ces cinq jours de novembre une période cruciale dans l’histoire de la Grande Bretagne. Un livre indispensable comme un devoir de mémoire.

Céline