Valérie .

L'épique saga de la famille Caskey

3

Monsieur Toussaint Louverture

8,40
par (Librairie Page et Plume)
6 mai 2022

à lire d'urgence

Dans cet opus, c'est la maison d'Elinor qui est à l'honneur et va être le théâtre d'événements terribles, étranges et tragiques.
Viol, meurtre, maladie, décès, la vie de la famille est de plus en plus troublée et troublante.
La reine-mère vacille, tandis qu'Elinor assoit de plus en plus son emprise sur la famille. Elle trace sa route et élimine tout ce qui peut se mettre en travers de son chemin. Son ambition n'a pas de limite. Son projet macabre non plus. Les affaires d'Oscar périclitent, la crise de 1929 fait des ravages. Et la rivière continue à fasciner et à tuer. La mort d'un personnage va redistribuer les cartes.
Passionnant

L'épique saga de la famille Caskey

2

Monsieur Toussaint Louverture

8,40
par (Librairie Page et Plume)
28 avril 2022

SUITE TRES PROMETTEUSE

Cette suite est toujours aussi superbement écrite. C'est digne d'une grande saga. L'atmosphère envoutante créée autour de la rivière meurtrière, y contribue pour beaucoup.
Dans ce tome, la construction de la digue ravive tous les mauvais souvenirs et va elle aussi amener son lot de drames et laisser des traces indélébiles dans tous les esprits. La ville, sortie exsangue de la crue dévastatrice du premier tome, essaie tant bien que mal de panser ses plaies. Et chacun espère que cette digue va leur permettre surmonter les douleurs. Excepté Elinor (toujours plus inquiétante), la seule à penser que si les eaux de la Blackwater et de la Perdido ont envie de déborder, elles le feront malgré ce barrage. Sous des dehors charmants, la malveillance règne et fait des ravages. Le tumulte gronde secrètement et va très certainement exploser dans les prochains tomes. Ca va faire mal
Secrets, trahisons, tensions, tout est réuni pour faire de cette saga un succès.
(les 6 tomes vont paraître du 7 avril au 17 juin 2022)

L'épique saga de la famille Caskey

1

Monsieur Toussaint Louverture

8,40
par (Librairie Page et Plume)
28 avril 2022

A LIRE ABSOLUMENT

Cette courte série (6 tomes), publiée au rythme d'un tome tous les 15 jours, est terriblement addictive.
Blackwater, c'est l'histoire d'une petite ville traversée par deux rivières tumul-tueuses, une famille conflictuelle, une ambiance mystérieuse et surtout un personnage énigmatique. dont personne ne sait rien, mais qui arrive toujours à point nommé.
Ce premier tome installe l'histoire et les personnages de façon magistrale. On est scotché par l'ambiance, l'atmosphère, les caractères des personnages. Il y a une aura mystérieuse qui plane partout.
Tout part d'une crue dévastatrice, qui va exacerber les sentiments et révéler les désirs de chacun. Et lorsque les éléments se déchainent (provoqués par qui, par quoi) ils ne font pas semblant. Sans compter les événements inexplicables.
Oscar va trouver l'amour en la personne d'Elinor (arrivée mystérieusement dans la ville pendant la crue), ce qui va provoquer la jalousie de la mère d'Oscar et titiller son instinct de mère. L'oncle d'Oscar va lui aussi succomber au pouvoir d'attraction d'Elinor et n'en sortira pas indemne. Bref, Elinor est celle par qui tout arrive, elle provoque l'air de rien et laisse présager des rebondissements catastrophiques.
Le final de ce premier tome annonce une ambiance glaciale dans la famille. A suivre absolument.
Addiction totale. L'écriture est très fluide, difficile de fermer ce livre tellement on est aimanté par l'histoire. Et pour ne rien gâcher, la couverture, joliment travaillée, en fait un cadeau parfait.

par (Librairie Page et Plume)
4 mars 2022

Roger et Joseph se connaissent depuis qu'ils sont gamins. Ils se sont perdus de vue. Joseph a été marié et a eu un enfant ; Roger a un enfant. Roger a fait de la prison.

Ils cohabitent dans une petite maison sans confort. Ils sont sur une aire d'autoroute ce jour-là, lorsqu'une voiture s'arrête et abandonne un bébé avec juste de quoi le nourrir et le changer. Sans savoir pourquoi, ils décident de le garder sans prévenir la police. Avec le lourd passé judiciaire de Roger, vaut mieux pas. Du jour au lendemain, ces deux hommes rudes et malmenés par la vie vont se donner corps et âmes pour élever ce bébé et lui donner tout ce dont il a besoin.

On découvre au fil des pages pourquoi ils n'on pas voulu abandonner à leur tour cet enfant

18,00
par (Librairie Page et Plume)
4 mars 2022

La mère de Rose est morte alors qu'elle n'avait que 4 ans. Son père a sombré dans l'alcoolisme, la délaissant totalement. Heureusement que sa grand-mère était présente pour elle.
Elle retrouve son père dans une unité de soins palliatifs (suite à un cancer dont elle n'était pas au courant), après dix ans de brouille. Elle arrive remplie de griefs et se retrouve muette lorsqu'elle le voit. Elle ne le reconnait plus. Il est incapable de parler ou de communiquer par un quelconque moyen. Elle va venir tous les jours avec l'intention de lui dire ce qu'elle a sur le coeur, comment elle a vécu la vie sans sa mère et son abandon à lui. Elle réemménage dans la maison de son enfance et renoue par la même occasion avec une amie d'enfance qu'elle avait perdue de vue, et son frère.
Arrivée avec ses certitudes, elle va reculer devant ce qu'elle va découvrir. Elle va se livrer comme elle ne l'a jamais fait et du coup se délester de tout ce qu'elle traîne depuis son enfance. Elle qui avait abandonné sa formation de fleuriste des années plus tôt, va retrouver intacte sa passion et s'en découvrir d'autres. Pourra-t-elle pardonner ? Sa délivrance va aller au-delà de ce qu'elle avait imaginé.