Rosalie R.

Eugene MARTEN

Quidam

13,50
par (Librairie L'Armitière)
14 janvier 2022

Attention âmes sensibles s'abstenir! Mais si vous aimez être dérangé et si vous n'avez pas froid aux yeux, découvrez ce court roman paru pour la première fois en 1999 en auto- édition. C'est glaçant, effroyable, dérangeant, une expérience de lecture assez inoubliable et qui promet de laisser des traces.
Sloper est agent d'entretien dans un immeuble, il vit dans la cave de sa mère à laquelle il verse un loyer et ne communique qu'au travers de la tuyauterie. Solitaire, ignoré des employés, il ramasse les ordures, vide les poubelles dans lesquelles il récupère les restes de nourriture. Son sordide quotidien va plonger dans l'horreur lorsqu'il découvre, au milieu des détritus, le cadavre d'une employée du 23ème étage.
Si vous avez vu "Lune froide" de Patrick Bouchitey d'après la nouvelle de Bukowski vous êtes dans le même registre...Ce n'est pas à proprement parlé un livre que l'on peut aimer mais plutôt une expérience de lecture qui va vous laisser sur le carreau. Un récit ultra noir quasi clinique qu'on n'est pas prêt d'oublier.
Merci aux Éditions Quidam pour cette découverte plus qu'audacieuse.

Éditions Gallmeister

24,60
par (Librairie L'Armitière)
10 janvier 2022

Quelle joie de retrouver la plume subtile et si humaine de Pete Fromm en cette rentrée littéraire hivernale qu'il honore avec fracas par ce grand roman d'aventure taillé dans la glace.
Cela fait quelques années que les jumeaux Trig et Al sont sans nouvelles de leur père lorsqu'il leur propose une escapade d'un mois en canoë sur les lacs canadiens. Intrigués par cette idée saugrenue à l'approche de l'hiver, ils décident néanmoins de participer au périple, prêts à renouer avec leurs émotions d'enfants. Mais rapidement des tensions émergent, des doutes sur les réelles motivations d'un voyage qui paraît trop peu organisé, s'installent. Au cœur d'une nature hostile et impitoyable se met alors en place un huis clos familial de plus en plus angoissant alors que le froid menace de paralyser l'expédition.
Une odyssée époustouflante mais aussi un émouvant portrait de fratrie, pudique et empathique.
Du grand Pete Fromm.

Abdulrazak Gurnah

Denoël

22,00
par (Librairie L'Armitière)
14 décembre 2021

En tant que libraire on se sent forcément un peu idiot quand le nom de celui qui a gagné le prix Nobel de littérature n'est pour nous que celui d'un illustre inconnu. Quand on apprend que lui-même a cru à un canular quand il a entendu la nouvelle de sa nomination, on ne peut s'empêcher d'éprouver instinctivement une certaine tendresse pour ce mystérieux écrivain originaire de Zanzibar.
Pour l'occasion, les Editions Denoël rééditent deux de ces trois romans traduits en français, de quoi assouvir notre curiosité. Et là le miracle se produit et c'est avec une infinie reconnaissance que nous saluons tant l'éditeur que le jury du Nobel qui a mis la lumière sur un écrivain extraordinaire. J'ai eu le bonheur dans l'immédiat de lire "Près de la mer" qui raconte la vie tumultueuse d'un réfugié tanzanien de 65 ans. C'est magnifique, émouvant, profond et écrit dans une langue absolument sublime, d'une poésie rare. Abdulrazak Gurnah fera désormais partie des découvertes incomparables qui prouvent que la littérature a le pouvoir merveilleux de rendre heureux.

Prix Femina Étranger 2021

Actes Sud

22,00
par (Librairie L'Armitière)
30 novembre 2021

PRIX FEMINA 2021

Il y a forcément une émotion particulière à lire le dernier roman que l’auteur de « Je ne reverrai plus le monde » a écrit alors qu'il était encore emprisonné.
C’est sous un régime totalitaire où règne la terreur que vit Fazil jeune étudiant en littérature. Ruiné après le décès de son père, il vit modestement dans une pension et subvient à ses besoins en faisant de la figuration dans une émission de télévision. C’est là qu’il rencontre Madame Hayat, une femme d’âge mûr voluptueuse et hédoniste qui va se charger de faire son éducation sentimentale. Ahmet Altan reconnaît que du fond de sa cellule il est tombé fou amoureux de Mme Hayat et il faut bien avouer que c’est un personnage romanesque absolument admirable. Fazil n’a rien en commun avec elle mais entre ses bras insouciants il oublie l’angoisse et les peines et surtout apprend à ne plus avoir peur du monde et à mépriser la douleur. Mais il y a Sila, la jeune et jolie étudiante avec laquelle il a moult affinités qui entre dans la valse de la confusion des sentiments.
Ahmet Altan écrit un très grand roman d’amour profond et subtil servi par une plume d’une infinie délicatesse. De la très grande littérature assurément.
Prix Fémina étranger 2021 . A NE PAS MANQUER

par (Librairie L'Armitière)
14 novembre 2021

Je mets quiconque au défi de ne pas sourire et de ne pas être intrigué par le titre de ce magnifique et non moins coquin petit ouvrage orange publié par les Éditions La Contre Allée.
Jana Cerna, figure de l'underground pragois d'après-guerre, est la fille de Milena à qui Kafka a destiné sa correspondance. Bon, soyons honnête, cette lettre d'amour que Jana écrit en 1962 à son amant absent Egon Bondy est assez pornographique. Mais elle est tellement plus que cela qu'il serait réducteur de n'y lire que l'affirmation audacieuse des fantasmes sexuels d'une femme esseulée. Cette lettre enflammée est l'expression sincère d'un amour inconditionnel dans lequel le désir physique, intellectuel et sexuel fusionnent dans un même élan pour donner naissance à ce qui pourrait s'apparenter à une communion parfaite entre deux êtres.
Rarement le désir que suscite l'amour n'a été exprimé avec une telle force et une telle liberté de ton. C'est sublime, sans tabou, d'une folle vivacité et finalement très émouvant.
Naturellement ce petit bijou n'est pas à mettre entre toutes les mains. Public averti.