Rosalie R.

Au bonheur des filles
par (Librairie L'Armitière)
15 mai 2020

Après presque deux mois de confinement entre les murs de la librairie, le dernier roman d'Elizabeth Gilbert va enfin pouvoir assouvir la soif de liberté, de fraîcheur et d'enthousiasme qui nous a à tous tant manqué.

Il ne faut surtout pas passer à côté de ce délicieux roman d'apprentissage d'une jeune fille en fleurs dans le New York des années 40!

Exaspérés par le peu d'intérêt dont fait preuve leur fille pour ses onéreuses études, les parents de Vivian décide de l'envoyer à New York chez sa tante Peg. Heureuse propriétaire d'un populaire petit théâtre délabré à Manhattan, le Lily Playhouse, elle intègre sa nièce à la chaleureuse équipe qui compose sa troupe. Aux côtés de la pulpeuse Célia, Vivian va folâtrer sans limite et satisfaire frénétiquement sa boulimie d'hommes, de cocktails, de danse et de musique. Mais la frénésie de désirs juvéniles l'amène à multiplier les imprudences et les déconvenues guettent.

Ce roman est un tourbillon d'excitation joyeuse et enfiévrée qui ne peut que susciter entrain et enthousiasme. Léger et très profond à la fois il est aussi un superbe hommage à la ville de New York et aux nombreux petits théâtres qui ont fait son âge d'or.

À DÉVORER !

Au bonheur des filles
par (Librairie L'Armitière)
15 mai 2020

Après presque deux mois de confinement entre les murs de la librairie, le dernier roman d'Elizabeth Gilbert va enfin pouvoir assouvir la soif de liberté, de fraîcheur et d'enthousiasme qui nous a à tous tant manqué.
Il ne faut surtout pas manqué ce délicieux roman d'apprentissage d'une jeune fille en fleurs dans le New York des années 40!
Exaspérés par peu d'intérêt dont fait preuve leur fille pour ses onéreuses études, les parents de Vivian décide de l'envoyer à New York chez sa tante Peg. Heureuse propriétaire d'un populaire petit théâtre délabré à Manhattan, le Lily Playhouse, elle intègre sa nièce à la chaleureuse équipe qui compose sa troupe. Aux côtés de la pulpeuse Célia, Vivian va folâtrer sans limite et satisfaire frénétiquement sa boulimie d'hommes, de cocktails, de danse et de musique. Mais la frénésie de désirs juvéniles l'amène à multiplier les imprudences et les déconvenues guettent.

Neuf parfaits étrangers
par (Librairie L'Armitière)
26 avril 2020

La promesse

Neuf parfaits étrangers débarquent pour une cure detox de dix jours dans un luxueux centre dédié au bien être avec la promesse, non des moindres, d'être libérés de tout ce qui est néfaste dans leur existence. La mystérieuse Masha n'a pas l'intention de ménager ses efforts pour débarrasser ses pensionnaires des kilos superflus, des habitudes, des substances chimiques et autres toxines.

Mais il ne faut pas rêver, on ne s'élève pas spirituellement sans le moindre effort! Le nouveau protocole expérimenté par le personnel du centre va extraire les pensionnaires de leur zone de confort d'une façon plus qu'inattendue.

Le dernier roman de Liane Moriarty mélange les genres avec une maîtrise tout à fait remarquable. Il s'ouvre sur une comédie sociale grinçante pour glisser peu à peu vers le roman psychologique intimiste. Un surprenant huis clos, drôle et dramatique à la fois pour déconfiner tout en douceur.

Les Lendemains

Mélissa Da,Costa

Albin Michel

par (Librairie L'Armitière)
18 avril 2020

Après son très remarqué premier roman "Tout le bleu du ciel", Melissa Da Costa nous offre un livre profondément humain, réconfortant et si apaisant malgré une situation initiale plus que chaotique. C'est peut être désormais sa marque de fabrique que de faire surgir de l'inacceptable une sérénité, une paix intérieure sincère et profonde.

Suite à un drame (que nous tairons volontairement dans le soucis de ne surtout pas décourager un lecteur avide de distractions dans ces temps troublés), Amande décide de s'isoler dans une maison abandonnée au fin fond de l'Auvergne. Seule avec ses démons, elle va pas à pas, au contact de la terre, apprendre à recréer la vie et va donner l'opportunité à la nature de lui offrir une nouvelle naissance au monde.
A l'aide des carnets de jardinage de l'ancienne occupante des lieux, Amande va non seulement découvrir l'inépuisable richesse dont la terre est pourvue mais surtout accueillir avec patience la sagesse qu'elle renferme à qui veut bien prendre le temps de la décrypter.

Un roman plein d'espoir, de bonté et de bienveillance qui nous donne patiemment les clés pour faire renaître notre capacité à nous émerveiller.

Une admirable leçon de quiétude qui a la vertu d'une réconciliation.

Les Enfants perdus de St Margaret
par (Librairie L'Armitière)
6 avril 2020

Premier roman

Sussex 1956, Ivy s'apprête à mettre au monde son premier enfant dans un foyer d'accueil pour mères célibataires. Honteusement reniée par sa famille, elle est admise, malgré ses supplications, à St Margaret de Preston, austère couvent géré par des institutions religieuses. Abominablement traitée par les nonnes, elle se voit arracher son bébé en vue d'une adoption.
Quarante ans plus tard, la destruction du manoir qui abrite le foyer est retardée suite à la découverte inopinée du cadavre du prêtre de la paroisse. Sam, jeune journaliste excédée par le peu d'intérêt que présentent les missions qui lui sont confiées, s'empare de l'enquête.
Véritable saga qui se déroule sur quatre générations, le premier roman d'Emily Gunnis est un glaçant thriller historique sur les horreurs perpétrées dans ces foyers pour jeunes filles au Royaume-Uni dont la disparition ne date que de la fin des années soixante.

Dans ce roman noir dans lequel s'entremêlent plusieurs destins croisés, l'auteur nous plonge dans les atrocités subies par ces jeunes femmes à qui l'on a retiré plus de seize mille enfants.

Une intrigue extrêmement bien ficelée pour une lecture totalement addictive.
Une totale réussite.