Betty D.

Enfin le royaume, Quatrains

Quatrains

Gallimard

15,00
par (Librairie La Buissonnière)
12 mai 2018

Elégance poétique

Quatrains élégants et discrets comme l'est l'auteur. Magie, beauté et simplicité des mots agencés attestant de deux cultures entrelacées, épousées et expérimentées. Quatre vers et tout est dit. L'éloquence et la justesse sont précises et précieuses. A lire, à savourer, à relire, inlassablement pour la beauté et la consolation des âmes.

Les amants de l'été 44

Lebert, Karine

Presse de la Cité

20,50
par (Librairie La Buissonnière)
12 mai 2018

War bride

Heureuse idée littéraire et romanesque: les fiancés de la guerre ou les premiers émois amoureux des jeunes filles normandes et des soldats américains tandis que les bombardements grondent encore et que les vieilles pierres de Pont-L'Evêque sont devenues des tas de ruines. Une histoire d'amour et familiale attachante. Un sujet sur lequel l'auteure s'est largement documentée.

Qui a tué mon père

Louis, Édouard

Le Seuil

12,00
par (Librairie La Buissonnière)
12 mai 2018

Sévérités

A l'instar de ses précédentes publications, Edouard Louis poursuit un travail de recherche et d'enquête sociologiques sur la violence sociale, politique et familiale. La figure du père évoquée au premier plan, il tente de dresser avec rage et avec colère un réquisitoire sans concession sur les différentes réformes politiques qui maintiennent et forcent certaines classes sociales dans la pauvreté comme une négation de leur statut, de leur humanité. Un court texte conçu pour une mise en scène théâtrale, une tragédie sociale au style sec et nerveux.

Le suspendu de Conakry, Les énigmes d'Aurel le Consul

Les énigmes d'Aurel le Consul

Flammarion

19,50
par (Librairie La Buissonnière)
12 mai 2018

Un enquêteur atypique

Une première enquête d'Aurel Timescu, personnage atypique et réservé officiant au consulat de France de Guinée, malmené par la chaleur et l'ennui. La mort d'un expatrié, découvert pendu au mât de son voilier réveille le talent insoupçonné de fin limier de l'anti-héros. La narration est rythmée, émaillée de nombreux échanges dialogués entre les personnages.

Mon frère
15,00
par (Librairie La Buissonnière)
12 mai 2018

Réjouissance

Joli texte de la douleur et de l'apaisement autour de la figure tutélaire du frère, chaînon désormais manquant de la tribu familiale. Il y a aussi de l'humour, de la fantaisie, des souvenirs tristes et radieux. Il y a surtout Melville et son personnage Bartleby et il y a le style incomparable et réjouissant de Daniel Pennac qui font aimer ce texte de sensibilité et de l'intimité. En guise de cadeau littéraire, vous avez deux textes réunis en un seul livre! Deux lectures avenantes pour un seul prix tout modique!