Betty D.

Autour du monde
par (Librairie La Buissonnière)
23 août 2014

Magnifique et bouleversant

Roman d'une intense densité, composé comme une pièce de tissus rares patiemment assemblés, cousus et agencés, reliés entre eux par un seul et même motif. Le motif est un événement tragique, réunissant les personnages entre eux, à leur insu. La « mondialisation » est déployée dans toute sa splendeur, parfois riante et heureuse, parfois contrainte, quelquefois arrogante, sordide et monstrueuse. Ce sont des morceaux de vie, instantanés, pris, imaginés sur le vif, sur terre, en l'air, en mer. Et la stupéfaction le 11 mars 2011. Un temps d'arrêt face à l'ampleur de la tragédie et les vies humaines reprennent leur cours dans une indifférence proprement humaine.
Magnifique et bouleversant enchevêtrement des existences qui donne à percevoir l'immensité de nos petites conditions humaines, fragiles et fugaces perdues dans une globalisation effrénée.

Le roi disait que j'étais diable, roman
par (Librairie La Buissonnière)
23 août 2014

Flamboyante, incandescente

Roman de deux passions inassouvies, assemblées malgré elles dans une alliance royale. Quinze années d'attente pour la belle et foudroyante Aliénor d'Aquitaine, envahie sans jamais être dévastée d'un amour inépuisable pour les conquêtes, d'une soif de puissance inapaisée, d'un désir fou de régner, toujours seule, inatteignable et souveraine.
Quinze années de folie amoureuse pour le roi Louis VII pour sa trop somptueuse Aliénor, emplies de tristesse, de culpabilité et de désarroi, à se perdre et à se chercher dans une passion impossible et irréversible.


C'est une relation de cœurs et d'âmes déjà tendue entre une épouse rebelle, libre et avant-gardiste et son époux reclus, humble et hostile à la violence, perclus d'un amour inouï et non partagé.
Magnifique narration qui dit l'attente sauvage, les pulsions enfouies, une folie admise qui se tait, tapie dans l'ombre. Forcément, vous ne pourrez qu'être fasciné et subjugué par tant d'ardeurs, de rêves insensés et de poésie, par ce beau portrait romanesque d'une reine flamboyante et incandescente.

La grâce du cyprès blanc, roman
par (Librairie La Buissonnière)
1 décembre 2013

"La grâce du cyprès blanc" respire la beauté des mots accordés à la lyre d'Hérope, poète, musicien et voyageur de retour en Thrace, sa région natale. Hérope est en quête de la beauté parfaite, de celle qui fait les esprits rayonner, les tensions s'adoucir. A l'image d'Orphée, il perd son Eurydice, fuit le courroux des villageois et trouve protection et refuge dans les bras nourriciers d'un cyprès blanc.
Une tragédie délicate et troublance qui laisse le lecteur contemplatif, médusé de tant de maîtrise.

Rêves oubliés, roman

roman

Sabine Wespieser Éditeur

17,25
par (Librairie La Buissonnière)
27 octobre 2013

Le second roman de Léonor de Récondo enchante le lecteur de sa beauté simple. L'exil contraint de la famille d'Aïta, fuyant l'Espagne face à l'ascension du franquisme, est vécu et raconté avec amour et accomplissement. Il y a de l'émerveillement dans cette fuite forcée, un renouveau inattendu face à l'adversité. A l'image de son archet glissant sur les cordes du violon, Léonor de Récondo fait surgir des mots une puissance évocatrice inoubliable. Les mots s'envolent et laissent le lecteur charmé, rêveur malgré la rudesse de l'exil et du quotidien abrupt de la guerre.

Rêves oubliés, roman
par (Librairie La Buissonnière)
27 octobre 2013

Le second roman de Léonor de Récondo enchante le lecteur de sa beauté simple. L'exil contraint de la famille d'Aïta, fuyant l'Espagne face à l'ascension du franquisme, est vécu et raconté avec amour et accomplissement. Il y a de l'émerveillement dans cette fuite forcée, un renouveau inattendu face à l'adversité. A l'image de son archet glissant sur les cordes du violon, Léonor de Récondo fait surgir des mots une puissance évocatrice inoubliable. Les mots s'envolent et laissent le lecteur charmé, rêveur malgré la rudesse de l'exil et du quotidien abrupt de la guerre.