Dernier commentaire

Baiser ou faire des films
par (Librairie L'Armitière)
8 février 2021

Parce qu'il doit tourner un film sur le sexe et non pas - je cite - "un film à la con sur les nazis", Jonas Rosen, jeune étudiant berlinois en cinéma se retrouve fraîchement débarqué à New-York. De rencontres en rencontres, il devra se rendre à l'évidence : les choses pourraient ne pas se passer comme prévu (et comme Jonas n'avait rien de particulièrement prévu, finalement, cela fait sens).

Sous forme de carnets posthumes publiés par la fille du narrateur, "Baiser ou faire des films" est un roman féroce(ment) drôle, et pourtant son sujet pourrait ne pas l'être: on y parle maladie, on y parle Shoah, on y parle choix de vie,... De personnages improbables en situations ubuesques, ces tribulations new-yorkaises dans les années 90 sont un hommage à la génération Beatnik autant qu'une plongée truculente dans les déboires de Jonas Rosen.

Au fait, saviez-vous qu'à New-York vivent des sirènes ? Jonas, lui, oui. Même qu'elles portent un nom : Nele, et qu'elles peuvent changer le cours d'une vie.

Ce livre n'est pas ce qu'on attend de lui, et c'est précisément ce qui en fait toute la saveur. A lire sans modération aucune.