Céline L.

ANASTASIA
par (Fontaine Auteuil)
3 juin 2014

L’Ecole des Loisirs édite l'intégrale des aventures d'Anastasia, c'est l'occasion de découvrir ou redécouvrir cette jeune New-yorkaise qui grandit au fil des romans. Vivant entre deux parents artistes, elle se confie à son poisson rouge, fait des listes de ce qu'elle aime et supporte son petit frère surdoué! Drôle et vif, à l'image de cette fillette espiègle et créative. Une lecture très agréable, dès 9 ans.

Je vais mieux
par (Fontaine Auteuil)
28 mai 2014

Le héros du dernier roman de David Foenkinos fait sa crise de la quarantaine!
Un matin il se réveille avec de fortes douleurs dans le bas du dos. Après avoir consulté différents médecins, psychologues ou autres magnétiseurs, tous lui annoncent que tout va bien...mais parallèlement sa vie part à la dérive: il perd son emploi, sa femme demande le divorce, ses rapports avec ses parents sont compliqués et ses enfants s'éloignent de lui...
A travers cette histoire, l'auteur aborde des questions contemporaines comme la place de l'individu dans la société, les relations familiales.
Avec un sens de l'humour affuté et une belle fantaisie, Foenkinos écrit ici un de ses romans les plus aboutis.

La ballade d'Hester Day
par (Fontaine Auteuil)
23 mai 2014

Road trip ébouriffant!

Ce roman raconte les déboires existentiels, d'Hester, 18 ans, gamine un peu perdue, incomprise de son entourage, asociale sans vraiment être rebelle, juste incapable de se voir un avenir. A la veille de son entrée à l'université, elle va sur un coup de tête, se marier avec un apprenti poète qu'elle connaît à peine, puis embarquer avec lui pour un road trip en camping car, en emmenant dans ses bagages son cousin de 10 ans!
Une écriture drôle, décalée, acerbe et mélancolique à la fois. A découvrir!

Veuves Du Jeudi (les), roman
8,70
par (Fontaine Auteuil)
23 mai 2014

L'argent ne fait pas le bonheur...

Ce roman argentin raconte le quotidien de couples vivant dans un "countrie", un de ces quartiers résidentiels fermés, protégés, favorisés, dans la banlieue de Buenos Aires. Mais, la crise frappe malgré les hauts murs et le personnel de sécurité. Un soir, trois maris sont retrouvés morts dans une piscine, les non-dits surgissent, les masquent tombent...
L'auteur nous présente une galerie de personnages stéréotypés et haut en couleur.
Excellent roman, que je recommande tant il nous emporte dans un autre monde, pas vraiment glorieux mais terriblement envoûtant.

La grâce des brigands

Ovaldé, Véronique

Points

6,90
par (Fontaine Auteuil)
23 mai 2014

Dans les années 70, Maria Cristina, jeune fille de 16 ans, fuit son petit village du Grand Nord en laissant sa famille nocive derrière elle, pour se poser sous le soleil de Californie, à Santa Monica, où elle est bien décidée à profiter de sa liberté et devenir un grand écrivain. Un très bon moment de lecture, où Véronique Ovaldé, nous enchante une fois de plus, avec ses personnages atypiques et désopilants.