Le Carnet À Spirales .

https://www.facebook.com/librairielecarnetaspirales/?fref=nf

Les lectures de l'équipe du Carnet à spirales pour vous aider dans vos choix, vous accompagner dans vos nuits blanches, dans vos heures d'évasions romanesques.
Peu adeptes des étoiles nous avons décidé d'en donner 5 par défaut à nos recommandations.
Au plaisir de vous lire et de vous recevoir au Carnet à spirales

ECLATS ET RELIEFS

Bontemps Herve

Lelivredart éditions

25,00
par (le Carnet à spirales)
24 juillet 2020

Sensible promenade

Avec sensibilité et délicatesse, en mots et en aquarelles, Fabienne Petiot et Hervé Bontemps portent un regard précis sur des édifices d'Art Roman, donnant ainsi un relief et offrant une mise en lumière historique et artistique à des détails si importants. Aquarelles et textes s'unissent pour une promenade "le nez en l'air" dans le sillage de Cluny. Soyons chauvins Charlieu est joliment représenté....
Un "bel objet" d'édition également.
Préface de Philippe Claudel

Lisière
22,00
par (le Carnet à spirales)
23 juillet 2020

Géographie intime d’un retour au pays

Géographie intime d’un retour au pays, « Lisière » est un livre d’une puissance remarquable. Véritable OLNI (Objet Littéraire Non Identifié), récit de voyage, écrit politique, propos sociologique, étude ethnologique, plongée en terre de légendes, description de paysages, et d’une beauté de langue… Retour en lisière de pays dont les frontières connurent la violence et la haine, quand ceux qui voulaient fuir étaient impitoyablement torturés, exécutés, anéantis. Lisière en retour d’un monde qui n’existe plus mais dont subsistent des décennies d’histoires bien lourdes à porter. Lisière est un vagabondage au gré des rencontres, des observations. Jamais pesant et toujours intelligent, avec cette pointe d’humour et d’absurde si bienvenue. Des tours et des détours de « plume » qui emportent. Et ces rencontres semblant sortir de récits de légendes mythologiques. Lisière est un grand livre dans le fond et la forme. C’est le premier « roman » d’une conteuse hors-pair : Kapka Kassabova, bulgare expatriée en 1991 et vivant désormais en Ecosse. Un gros coup de cœur … Merci aux éditions Marchialy pour la qualité de « l’objet » également.

Sur les ossements des morts
par (le Carnet à spirales)
22 juillet 2020

Janina, ingénieure à la retraite, vit dans un petit hameau isolé des Sudètes, au Sud de la Pologne, non loin de la frontière Tchèque. Entourée d’une nature foisonnante, elle vit en osmose avec cette faune et cette flore qu’elle respecte profondément. Passionnée de William Blake et d’astrologie, végétarienne convaincue, elle passe un peu pour la toquée du village auprès des habitants. Une série de morts suspectes dans le milieu des chasseurs va la pousser à mener sa propre enquête. "Sur les ossements des morts", sous ses allures de polar, se révèle être une très belle fable écologique et politique mettant en scène des personnages terriblement attachants. Une écriture ciselée pour un texte redoutablement intelligent.

L'épouvantail au coeur de paille
par (le Carnet à spirales)
21 juillet 2020

L'Epouvantail au coeur de paille

Découvrez avec enchantement cette douce et jolie histoire accompagnée des émouvantes illustrations des Fan Brothers.

« Il est seul l'épouvantail. Il fait peur, c'est même son boulot. Jusqu'au jour où un jeune corbeau tombe à ses pieds. »

Voyou / roman

Orlev, Itamar

Points

8,40
par (le Carnet à spirales)
1 juillet 2020

adek, écrivain plus ou moins raté vivant à Jérusalem, décide de retourner en Pologne, son pays natal, pour y revoir son père, que sa mère, d'origine juive, lassée de sa brutalité, de son alcoolisme, de ses infidélités avait quitté vingt ans auparavant, emmenant ave elle ses enfants en Israël. Il pense que ce voyage sera l'occasion de se délivrer de cette image paternelle qui le hante, quelquefois aimante, souvent brutale et alcoolisée et espère une reconnaissance de la part de cet homme. Il y trouvera un vieillard diminué physiquement mais n'ayant rien perdu de sa virulence verbale et de sa violence, un homme ambivalent, égocentrique, menteur, qui n'a pas été épargné par la vie mais qui n'a épargné personne en retour, pas même sa famille. Une histoire de la Pologne, des années 40 jusqu'à la fin des années 80, une histoire d'un homme confronté à son démon, ce père qu'on aime et qu'on déteste, qui nous fait souffrir et qui étrangement nous attendrit malgré nous. Une confrontation père/fils haute tension.