Matthieu

Canada
8,30
par (Librairie L'Armitière)
23 août 2014

Caribou !

C'est un roman d'apprentissage éblouissant raconté d'une manière si brillante que j'avais l'impression de lire un récit. Pourtant, l'histoire peut à priori sembler improbable. Tout commence avec ce couple d'américains moyens qui, pour payer ses dettes, décide de braquer une banque. Ils finiront en prison et leurs deux enfants, livrés à eux-même, apprendront seuls à se construire. Un roman sur la solitude, sur le passage de l'enfance au monde adulte. Un roman âpre, un roman rugueux mais servi par une très belle écriture et empreint d'une certaine tendresse malgré tout. Certes, c'est assez noir mais les dernières pages laissent présager une fin heureuse... Enfin, j'ai retrouvé ce que j'aime par dessus tout dans la littérature américaine : la description au fil des pages d'une nature omniprésente et grandiose. C'est vraiment très beau ! On s'y croirait !

Charlotte
18,50
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2014

Une surprise. Une très belle surprise que ce roman. David foenkinos étonne. Il change tout par rapport à ses précédents romans.
Avec un parti pris stylistique audacieux mais réussi, une délicatesse à fleur de peau, Foenkinos dresse le portrait de Charlotte Salomon. Cette artiste juive allemande qui va devoir affronter simultanément son histoire familiale, l'Histoire et la naissance de son talent sublimé par ce parcours personnel tragique.
Ce roman vous pousse à découvrir ses toiles, à mieux connaître son travail, à espérer un meilleur destin pour la jeune berlinoise. L'auteur se livre aussi à travers sa quête de la vie de Charlotte de façon très personnelle et très touchante.
Bref ce roman est une réussite. Il ne faut pas passer à côté.

Charlotte
18,50
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2014

Une surprise. Une très belle surprise que ce roman. David foenkinos étonne. Il change tout par rapport à ses précédents romans.
Avec un parti pris stylistique audacieux mais réussi, une délicatesse à fleur de peau, Foenkinos dresse le portrait de Charlotte Salomon. Cette artiste juive allemande qui va devoir affronter simultanément son histoire familiale, l'Histoire et la naissance de son talent sublimé par ce parcours personnel tragique.
Ce roman vous pousse à découvrir ses toiles, à mieux connaître son travail, à espérer un meilleur destin pour la jeune berlinoise. L'auteur se livre aussi à travers sa quête de la vie de Charlotte de façon très personnelle et très touchante.
Bref ce roman est une réussite. Il ne faut pas passer à côté.

L'Hiver des hommes
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2012

Plus qu'un roman, un docu-fiction : c'est l'histoire de la Guerre de Bosnie vue par les bourreaux, ou plus exactement, par les enfants des bourreaux serbes. Se succèdent tout un tas de témoins, tous du mauvais côté, tous Serbes. Le ton est neutre, l'auteur ne juge pas mais tente de comprendre et de faire comprendre. Pour ce, il a pris le recul nécessaire afin que le lecteur puisse se forger une idée. En lisant ce livre, on découvre que notre connaissance du conflit est... très vague. Lionel Duroy nous remet les idées en place. Rien que pour cela, je le conseille !

Le jour où les chiffres ont disparu
par (Librairie L'Armitière)
22 août 2012

Un roman qui déborde d'imagination. C'est un monde très différent du notre et pourtant tout à fait crédible dans lequel nous plonge ce livre dont l'action se situe dans un hôpital psychiatrique. Le style est très alerte, c'est facile à lire, original et même si tout se termine un peu à la manière d'une fable, on croit vraiment à cette histoire. J'ai un peu pensé aux premiers romans de Nothomb et Werber en le lisant. Ce n'est pas le premier livre de cet auteur mais je ne le connaissais pas encore et, pour moi, c'est une des belles découvertes de cette rentrée.