Les Petits Mots L.

http://www.librairielespetitsmots.fr/

La Librairie Les Petits Mots à Chatou est une librairie généraliste proposant également de la papeterie, des jeux et des jouets. Nous vous accueillons sur une surface de plus de 150m² afin de pouvoir répondre au mieux à vos attentes.

par (Les Petits mots)
6 septembre 2021

Epoustouflant !

Hiram Walker, jeune esclave mulâtre à la mémoire prodigieuse, oublie jusqu’à l’image de sa mère lorsqu’il se met au service de son père, esclavagiste et producteur de tabac.
Au fil de son apprentissage, Hiram n’aura de cesse de se remémorer cette mère disparue en même temps qu’une liberté jamais vécue.
Ta-Nehisi Coates, journaliste et observateur averti des violences raciales aux USA, en particulier envers les Noirs, nous livre avec ce premier roman une histoire essentielle.
Son héros, fusion de deux mondes aux origines aussi incompatibles que la lave et la glace, avance et grandit l’âme imprégnée de cet héritage : son père est un grand propriétaire terrien en Virginie – état esclavagiste au moment du récit – et sa mère est une esclave africaine, parangon de la culture de tout un peuple et femme indomptable.
Durant son périple, Hiram réveillera peu à peu un pouvoir transmis par sa mère, une magie étrange et ancestrale, une sorte « d’empouvoirement » par la matérialisation physique de la force de volonté qui a permis aux esclaves de fuir pour reprendre possession de leur corps.
On pourrait craindre par ce procédé un raccourci malvenu qui viendrait occulter la tragédie des faits historiques. Il n’en est rien. Non seulement la réalité de la situation des esclaves en fuite est parfaitement retranscrite, mais ce réalisme magique sublime le personnage et son combat par l’émergence d’un pouvoir surhumain face à un traitement inhumain.
Aucun manichéisme à attendre ici, rien n’est tout blanc, ni tout noir dans cette épopée américaine. Le mal ordinaire et l’espoir se révèlent dans des personnages ou des situations inattendus, pavant de doutes le chemin déjà difficile d’un héros cherchant sa voie.
Dans une langue ciselée au vocabulaire soutenu mais accessible – très grand respect au travail de traduction ! – cet ouvrage époustouflant nous prouve, s’il en était encore besoin, la vigueur et l’intelligence de la littérature afro-américaine.
Simon

Marie Pavlenko

J'ai Lu

6,50
par (Les Petits mots)
20 août 2021

Une aventure onirique...

A force de déforestation le monde a bien changé. Les hommes sont nomades et recherchent les derniers arbres qui vivent dans des trouées sous le sable du désert sans fin.
Samaa rêve de devenir chasseuse d’arbres, comme son père, mais c’est un rôle d’homme. Elle doit apprendre à tisser, cuisiner… Mais depuis que son père a disparu lors d’une chasse, elle est décidée : elle va faire ses preuves, quoi qu’il en coûte.
Mais en fuyant le campement à la suite des chasseurs, elle va se perdre dans l’immensité du désert. Ce qui pourrait être une tragédie se transformera peut-être en épiphanie salvatrice ?

par (Les Petits mots)
18 août 2021

Nora est une adolescente au passé tumultueux, élevée par une mère escroc qui lui a appris à observer, mentir et manipuler pour survivre. Lorsqu’elle se retrouve prise en otage avec sa petite-amie et son ex au sein d’une banque, Nora renoue avec son ancienne vie et use de tous ses talents afin de sauver ses amis.

Nora est un personnage complexe, torturée par son passif qu’elle dissimule et ses capacités, sa façon étrange de voir le monde. Le récit alterne d’ailleurs entre la prise d’otage et des moments clés de son histoire, la rendant à la fois attachante et fascinante.
Une histoire intrigante et prenante jusqu’à la fin !

Lyne

19,00
par (Les Petits mots)
18 août 2021

Maxime a laissé derrière lui son passé et sa famille afin de se concentrer sur sa carrière musicale, ne gardant qu’un vague contact avec son frère Christophe. Mais lorsque celui-ci disparaît sur une ZAD, Maxime bouleverse son planning afin d’aider aux recherches et découvre une facette insoupçonnée de son cadet.

On suit ici un homme aux certitudes erronées, en pleine introspection lorsqu’il se confronte à ses erreurs, et on s’immisce avec lui dans cette ZAD. On découvre ensemble son fonctionnement, ses habitants soudés malgré leurs divergences pour un combat qui les dépasse et une autre approche de vie. Un récit juste et touchant dans lequel on s’implique.

Lyne

par (Les Petits mots)
18 août 2021

Ayden et Sasha retournent en Islande accompagnés de leur fils, Eldfell, auquel ils ont promis de montrer les baleines. Au cours de leur voyage ils rencontrent d’abord Guõmundur, chauffeur de bus et écrivain raté à la recherche de ses origines, ainsi qu’Arna, femme solitaire ayant choisi de passer ses derniers jours dans sa maison d’enfance. Près de la plage où s’échouent les cétacés, une nuit changera leurs vies.

La mélancolie des baleines est un récit fantasque et poétique à souhait. Eldfell est un enfant particulier, énigmatique, presque irréel dans sa façon d’être. Il est tel un esprit guidé par les baleines dont la rencontre vous bouleverse à jamais. Une histoire marquante et profondément touchante.

Lyne