Évelyne L.

Bruit étrange et beau (Un)
par (Librairie La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Don Marcus est un moine chartreux. Ça fait 25 ans qu'il vit dans le silence, la prière et le travail au monastère. Un jour, son père supérieur lui annonce qu'il vient d'hériter de sa tante. Le monastère ayant besoin d'un nouveau toit, il est prié de rejoindre le monde extérieur afin de percevoir son héritage. Au cours du voyage en train qui le ramène vers Paris, il rencontre une jeune femme qui lui confesse son cancer en phase terminale, et réapprend la parole à cette occasion. A Paris, il redécouvre ses cousins qu'il avait perdu de vue depuis si longtemps et se trouve confronté aux raisons de son engagement dans la vie religieuse.
Cette virée hors du monde clos du monastère n'est pas une révélation pour Marcus, ça n'est pas non plus un renversement de ses convictions : c'est l'occasion de vérifier la solidité de son engagement. Dans un trait simple et touchant, avec des couleurs douces, Zep nous raconte une destin immobile pour ainsi dire : un travail d'orfèvre, inattendu de la part du papa de Titeuf.

Un certain M. Piekielny
par (Librairie La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Un roman biographique sur Gary ? Vous vous dite que ça peut être bien mais que ça va être un peu pépère en terme d’écriture ou de suspens... et puis Gary a déjà écrit la Promesse de l'aube alors pourquoi diable aller lire Désérable ?
Et bien ce roman biographique (car il s'agit bien de cela et de rien d'autre, ne nous y méprenons pas) n'est pas rébarbatif du tout, bien au contraire : il sait se montrer drôlatique et farfelu !
C’est sans doute pour éviter l'ennui mais aussi l'obligation de devoir coller à la vie du grand homme, et à sa légende pour le moins encombrante, que Désérable choisit de raconter la vie de ce M Piekielny que Gary cite vaguement dans la Promesse de l’aube et dont on ne sait rien : rien ne saurait entraver l’imagination et la verve de Francois-Henri. Un bonheur !

Un fils en or
par (Librairie La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Anil est l’aîné. Il doit reprendre la place du patriarche au décès de ce dernier, mais cette place l'intéresse peu, d'autant plus qu'Anil a quitté l'Inde : il est parti finir ses études de médecine aux Etats-Unis, il y a trouvé une petite amie (alors que sa mère lui cherche la parfaite épouse au village !) Coincé entre deux cultures, deux appartenances, Anil tente de rester fidèle à ses origines tout en étant lui-même. L’amour qu'il porte à son amie d'enfance, Intouchable de son état, le fera-t-il rentrer ou l'éloignera-t-il de l'Inde ?
Un beau roman où sentiments et questions plus difficiles (émigration, classes sociales, héritage...) se mêlent harmonieusement pour donner un roman puissant sous des abords plaisants. Une très belle réussite !
Librairie La Promesse de l'Aube

Un paquebot dans les arbres

Valentine Goby

Actes Sud

7,80
par (Librairie La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Dans la France glorieuse de l'après-guerre, Valentine Goby nous raconte les béances de l'Etat Providence naissant : un couple de cafetiers, éperdument amoureux l'un de l'autre, dont le café marche bien et dont les enfants grandissent dans le bonheur, se voit ruiner par la tuberculose du père. Basé sur une histoire vraie et situé dans un endroit fascinant qu'est le sanatorium d'Aincourt (le fameux paquebot), Valentine Goby aborde les zones d'ombre de l'Histoire pour en faire un roman : mais tout son talent est de transformer ces ombres en roman solaire. Ce livre est tout autant un roman de formation, un roman social ou un roman d'amour !

Underground railroad
8,20
par (Librairie La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

C'est une odyssée à travers les États-Unis esclavagistes. C'est la fuite éperdue de Cora, jeune femme noire de 16 ans, qui ayant fui la plantation où elle est née, tentera de trouver où est son Ithaque, l'endroit où elle pourra enfin vivre sa vie sans crainte, loin du chasseur d'esclave qui la recherche inlassablement.
Alors, évidemment, on suit Cora dans sa course mais c'est aussi le paysage qui défile derrière elle qui nous bouleverse : l'esclavage bien sûr mais aussi tous ceux qui luttent contre (Blancs et Noirs), un pays gigantesque qui se construit sur le sang d'une frange de sa population... Un style puissant mais tout entier au service de son récit : du grand art !