Clara

http://claraetlesmots.blogspot.fr/

Une lectrice décomplexée, amoureuse de la vie qui habite au bout du monde (ou presque). Et un blog pour parler lectures : http://claraetlesmots.blogspot.fr

Dernier commentaire

Nous sommes à la lisière
20 mai 2019

Derrière ce titre évocateur et prometteur se dessinent des zones partagées entre deux mondes où animaux et humains se croisent. Avec la première nouvelle, Frou-Frou, une cane blessée recueillie et soignée dans un refuge pour oiseaux. Elle cherche la protection de Louis qui s’attache à elle, au point qu’il la prenne chez lui. Il veille sur elle, lui porte une attention et un amour sincère. Elle se rétablit ou presque. Et croyez-moi j'ai eu des poissons d'eau dans les yeux comme pour les nouvelles suivantes.

Pas de mièvrerie ou de sensiblerie mais une précision des mots pour décrire cette lisière où hommes et animaux interagissent. Des liens nimbés d’une forme de liberté où des vies fragiles se révèlent fortes sans pour autant occulter les menaces. Bien sûr, il y a les personnages humains mais les animaux comme un cheval, un merle, un hérisson, un chat ou même des fourmis ont une part importante dans ces textes. Caroline Lamarche nous surprend et nous émeut.

L'auteure nous offre neuf nouvelles ciselées, épurées pourvues de cette beauté simple en apparence qui m’a cueillie. Une écriture où la réalité même si elle est dure se mêle à la poésie et à la sensibilité. Caroline Lamarche restitue les peurs, la perte, les douleurs mais aussi l'amour, l'humilité, la complicité ou tout simplement ces instants riches aussi fugaces soient-ils.

Le cœur et l'âme vrillés d'émotions, j'ai frémi, j'ai vibré de cette fragilité mise en exergue, de ces liens précieux qui gardent leur part de mystère. Un gros coup de cœur qui laisse dans son sillage des émotions profondes.
Ce recueil a obtenu le Goncourt de la nouvelle, un prix largement mérité à mes yeux.

Dernier ajout à des listes