La Mandragore

18,50
par (Librairie La Mandragore)
20 juin 2021

À eux de vous faire préférer le train...

Envie d'un roman lumineux et inspirant ?
Prenez le train avec Hugo et Mae ! Vous découvrirez leur voyage étonnant et leurs rencontres insolites. Au rythme lent des wagons parcourant les États-Unis, ces deux jeunes gens vont vivre une expérience hors du commun, et en sortir grandis... Une histoire positive, romantique et pleine d'émotions !
Christelle

par (Librairie La Mandragore)
8 juin 2021

Ce roman de cape et d'épée est avant tout le récit d'une quête de liberté.
La jeune marquise Olympe de Roquedor, orpheline, est soumise à un mariage qu'elle n'a pas choisi. Pour défendre son domaine et décider de son avenir, la jeune fille va devoir lutter contre de multiples dangers...
Un récit épique et rythmé, une héroïne engagée et déterminée !
Christelle

Éditions Gallmeister

9,90
par (Librairie La Mandragore)
5 juin 2021

Hitchcock au Pays-Basque

Cet été 1914 restera gravé dans la mémoire du Docteur Jean-Marc Montjean comme celui où il rencontra la belle Katya.
Énigmatique jeune femme venue au Pays-Basque accompagnée de son père et de son frère jumeau, et qui cachent tous trois, un passé tumultueux et plein de mystères.

A la manière d'Hitchcock ou de Daphné Du Maurier, Trévanian nous plonge dans un roman noir, psychologique, au romantisme flamboyant.

Laissez-vous emporter par le vent de la tragédie et par la fin... Mais quelle fin !!

Pauline

par (Librairie La Mandragore)
28 mai 2021

En 1937, pendant le grande dépression, un jeune photographe est envoyé dans le Dust bowl, en Oklahoma, une région ravagée par la sécheresse et les tempêtes de sable. Il y rencontrera ses habitants, dont la noblesse d'âme s'oppose à la rudesse du climat.
Et c'est tout le talent d'une jeune autrice qui se révèle à nous dans cette histoire évoquant Steinbeck, et qui explose à chaque page, tant cette BD est saisissante de beauté.

Laurent B.

Glénat BD

29,00
par (Librairie La Mandragore)
27 mai 2021

Les misérables version gauloiserie, entre gros rouge qui tache, anachronismes, méchanceté et bêtise crasse...on peut dire que niveau vulgarisation, Salch maîtrise son sujet.
Si vous avez aimé Lookbook ou si vous ne jurez que par Vuillemin et Hara kiri, foncez !

Laurent B.