Caroline C.

Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits
8 février 2017

A la poursuite du merveilleux

Il y a eu les mille et une nuits, il y aura maintenant la version 2.0 de Salman Rushdie.
Comme à son habitude, Salman l’érudit, mêle contes imaginaires, personnages merveilleux, préceptes de philosophie, à la réalité de la vie contemporaine.
Un roman foisonnant à lire par petites touches afin de s’imprégner et de « digérer » les messages cachés !!!

Anatomie d'un soldat
22,00
30 janvier 2017

Zone militaire

Le capitaine Tom Barnes, jeune britannique, qui comme de nombreux militaires, sera blessé en mission.
A quelques mètres de sa base, il pose le pied sur une mine.
La suite est racontée sous l’angle de quarante cinq objets qui prennent part à l’histoire, soit constituant de la bombe, soit de son équipement, soit en essayant de le soigner…
Le récit est original, inédit, poignant, souvent insoutenable mais aussi un peu confus et long.
On a un peu de mal à se repérer au départ et à trouver le fil conducteur ou la chronologie.
Mais à part cela, c’est une approche littéraire très intéressante, proche d’un récit cinématographique. Certainement autobiographique, ce récit n'en ai que plus remarquable.
A découvrir mais en sachant que certains passages sont très durs.

Repose-toi sur moi
2 janvier 2017

L'amour est peut être dans le pré....!!

Aurore est la parfaite incarnation de la bobo parisienne. Styliste, sa propre marque, un beau mari, de beaux enfants, un très bel appartement.
Ludovic est lui un déraciné de la campagne, ancien agriculteur, reconverti dans le recouvrement, veuf, solitaire….
Rien ne les réunit mis à part la cour de l’immeuble et un couple de corbeaux qui terrorisent jusqu’à la dépression Aurore.
Voilà, à partir de là, vont se dérouler plus de 400 pages de récit, que je pensais impossible à tenir….Et pourtant, si.
On est porté par cette rencontre entre une jeune quarantenaire à la dérive, dans sa vie personnelle et professionnelle, et un homme qui va se révéler providentiel.
Je n’en révèlerai pas plus, j’ai crains pour la fin et même elle, est une belle surprise.
Si vous voulez rester chez vous au chaud, avec ce mauvais temps, ce livre vous sera d’une excellente compagnie !!

Babylone
20,00
26 décembre 2016

La fête des voisins………

Elisabeth et Jean Lino sont voisins, ils partagent la même phobie de l’ascenseur et se retrouvent donc régulièrement dans l’escalier.
De fil en aiguille, sans être amis, ni très intimes, ils se partagent quelques confidences sur leur enfance, leur vie.
Un jour Elisabeth et son mari Pierre décident de faire une fête de printemps chez eux, avec amis, collègues et pourquoi pas, leurs voisins du dessus.
La soirée est joyeuse, l’alcool aidant, Jean Lino se moque gentiment de sa femme, Lydie et de ses combats sur la cause animale.

Tout le monde finit par rentrer chez soi mais quelques temps plus tard, Jean Lino sonne chez ses voisins, il a tué Lydie.
Voilà, tout est dit, comment des gens ordinaires, dans une vie banale, après une bonne soirée, peuvent basculer dans le sordide ??
Une réflexion, une moquerie, des petites rancœurs accumulées, et la situation dérape.
La suite que je ne dévoilerai pas est assez rocambolesque et plus intéressante que toute la première partie, qui est assez lente et donne une impression de tristesse.
Mais la fin m’a justement un peu laissée sur ma faim. Après tout, nos deux protagonistes ont partagé une curieuse nuit, la fin est un peu abrupte et manque d’épaisseur….
Mais peut être aurons nous une explication plus tard, j’ai l’impression que ce roman pourrait devenir une pièce de théâtre et Yasmina Reza y excelle !!

Où mène le souvenir / ma vie
17 novembre 2016

Une vie riche en enseignement

Je n’avais pas lu la première partie des mémoires de Saul Friedländer. C’est un peu par hasard, même si j’avais connaissance de son travail, dans les écrits d’Elie Wiesel, que je me suis lancée dans ce second tome.
Spécialiste reconnu de la Shoah, c’est une vie incroyablement riche qui se dévoile au fil des pages.
D’une rare intelligence et d’une humilité incroyable, je suis toujours fascinée par des destins et des parcours professionnels si exemplaires.
Suivre ses enseignements devaient être une chance inouïe, encore une parfaite démonstration de la résilience dont certaines personnes sont dotées.
Il ne me reste plus qu’à compléter ma lecture par le premier tome et autres travaux de cet homme si extraordinaire.