Ronan A.

Désorientale
par (L'Autre Monde)
17 août 2016

Incroyable roman, incroyable Iran

Roman foisonnant et assumant totalement ses digressions, Désorientale est un voyage qui ne ressemble en rien à une aimable croisière. Négar Djavadi nous raconte un pays, l'Iran, d'une richesse culturelle et d'une curiosité totalement oubliées de nous, occidentaux, profondément marqués par l'obscurantisme du régime actuel. Si Négar Djavadi met tant de soin à nous conter son pays de naissance, c'est pour mieux nous expliquer pourquoi Kimiâ et sa famille ont dû fuir ce l'Iran pour la France. Aussi pourquoi ils avaient une telle confiance en la capacité d'accueil de ce pays éclairé.

Désorientale est un formidable roman sur l'identité, d'abord culturelle : qui incarner quand notre pays d'origine nous menace et notre pays d'accueil ne nous comprend pas ? Négar Djavadi va beaucoup plus loin en s'interrogeant sur notre identité française actuelle, avec un regard acéré et sans concession, d'une justesse troublante.
Cette pépite est un premier roman mené à un rythme soutenu, qui finalement ne demande qu'une chose : suivez-moi et vous comprendrez. Suivez Négar Djavadi, suivez-la les yeux grands ouverts.

La succession

Éditions de L'Olivier

19,00
par (L'Autre Monde)
16 août 2016

L'héritage est une pelote

Paul est médecin comme son père. Mais il a décidé de ne jamais exercer et de gagner sa vie comme joueur professionnel de pelote basque aux États-Unis, loin de sa famille de fous, dont tous les membres finiront pas réussir à se suicider ! Il reste donc le dernier et hérite de tout : un bout du cerveau de Staline, la voiture, la demeure, le cabinet médical... Mais comment digérer cet héritage quand ont ne veut plus avoir à faire avec sa famille ?
Sans doute l'un des romans les plus énigmatiques de Jean-Paul Dubois !

Légende
20,00
par (L'Autre Monde)
16 août 2016

Légende

Nel et Matt, deux quadragénaires, se lancent dans la réalisation d'un documentaire sur une boîte de nuit mythique de province dans les années 70 et 80. Mais de fil en aiguille, ce documentaire se dirige vers l'histoire de deux frères à la trajectoire éphémère. Et c'est finalement vers leur histoire à eux qu'ils reviennent : des hommes qui vivent à la campagne mais ne vivent pas du sol, des rurbains en somme. Quels liens entretiennent-ils avec le monde rural, leur milieu d'origine ? Qu'advient-il de ses espaces qui ne sont plus exploités ? Comment ces campagnes ont-elles évolué vers la rurbanité ?
Un magnifique roman qui explore les liens entre les hommes et leur cadre de vie, des années 70 à nos jours. Un roman important sur une certaine France. Un jeune auteur en passe de devenir un grand comme nous l'avait fait pré-sentir son précédent ouvrage, Les Grands.

Vivre près des tilleuls

L'AJAR ] MONTANDON Esther

Flammarion

13,00
par (L'Autre Monde)
16 août 2016

Un projet collectif, une oeuvre unique

Ce roman est ce que l'on appelle un projet littéraire, un sacré projet littéraire en fait ! L'Ajar (Association de jeunes auteur-e-s romandes et romands) est un collectif de jeunes auteurs suisses qui ont eu comme projet de construire un texte d'une seule voix avec 18 auteurs. Intriguant...

Esther Montandon est une auteur ayant eu un certain succès avant le drame de sa vie. Le dépositaire de son testament retrouve dans les archives de l'écrivaine des textes pouvant tenir lieu de journal intime. Ce roman est une sorte de compilation de ces textes, retraçant une vie en pointillés. Non seulement l'incroyable travail de L'Ajar nous offre une seule voix, celle d'Esther Montandon, mais cette voix m'a touchée dans l'économie de mots, la justesse et la pudeur de ce journal intime.

Comment un collectif peut nous offrir un texte juste, essentiel. U premier roman et une très belle découverte !

La danse des vivants
22,00
par (L'Autre Monde)
16 août 2016

Historique et captivant...

En Août 1918, un soldat français se réveille amnésique. Il parle aussi bien le français, que l'allemand ou le Russe, bien qu'il ignore pourquoi.
Les services secrets vont alors se servir de lui comme espion. Il sera soumis à de nombreux électrochocs, qui ne donneront aucun résultat. Mémoire « Sold-out » !

Pris au piège dans cette existence qui n'est pas la sienne, il devra trouver sa place dans son pays, bien que la recherche de sa propre identité prime sur le reste.
Antoine Rault nous offre ici un roman historique captivant, qui démontre l'absurdité de la guerre et les atrocités physiques autant que psychologiques de cette époque.