Marcel Proust

Biographie

Le Temps retrouvé est le septième et dernier tome de À la recherche du temps
perdu de Marcel Proust, publié en 1927 à titre posthume.L'oeuvre s'ouvre sur
le séjour du narrateur chez Gilberte de Saint-Loup à Tansonville. Une lecture
d'un passage inédit du journal des Goncourt entraîne le narrateur dans des
réflexions sur l'art et la littérature, d'où il conclut en se demandant « si
tous les gens que nous regrettons de ne pas avoir connus parce que Balzac les
peignait dans ses livres [...] ne m'eussent pas paru d'insignifiantes
personnes, soit par une infirmité de ma nature, soit qu'elles ne dussent leur
prestige qu'à une magie illusoire de la littérature ».L'action se poursuit
ensuite à Paris, en 1916.Chapitre premierMétamorphose de Saint-Loup.La fille
aux yeux d'or de Balzac : lecture de Gilberte dont elle fait part au
narrateur.Questionnement sur la littérature et l'écriture.Passage inédit du
Journal des Goncourt pastiché par Proust.« Je résolus de laisser
provisoirement de côté les objections qu'avaient pu faire naître en moi contre
la littérature ces pages des Goncourt. »Digression sur la littérature :
capacité à observer au-delà de la surface, à voir la profondeur des êtres et
des choses.Médiocrité apparente de l'homme de génie artistique et des gens
qu'il fréquente. Mais derrière cette apparente médiocrité, puissance
visionnaire, capacité à peindre, à observer. Exemples : Balzac et
Bergotte.Métamorphose de Paris.Chapitre deuxièmeLes toilettes des dames
pendant la guerre.Renouvellement des dames à la mode.Évolution de jugements
sociaux : le dreyfusisme ne choque plus de même que le mariage de Saint-Loup
avec Gilberte n'interpelle plus personne, tant cette dernière est riche. Et,
de plus, les dreyfusards deviennent les patriotes d'aujourd'hui, défenseur de
la « loi de trois ans » sur la conscription.Mme Verdurin/Mme Bontemps :
ascension finale des Verdurin apogée du salon.Description du nouveau salon
Verdurin. Un soldat passe derrière la vitre. Comparaison avec les pêcheurs que
le narrateur apercevait jadis à Balbec derrière la baie vitrée de
l'hôtel.Description de Paris la nuit sans éclairages publics du fait de la
guerre.Saint-Loup/Bloch et l'engagement dans la guerre. Saint-Loup au
narrateur sur la guerre. Le liftier de l'hôtel de Balbec s'engage comme
aviateur.Dialogue savoureux Françoise/maitre d'hôtel du narrateur : attention
portée par le narrateur à la langue des domestiques : aspect malin,
intelligence populaire de Françoise.

Contributions de Marcel Proust

Voir tout (393)