Voir le monde avec un chapeau
EAN13
9782764624159
ISBN
978-2-7646-2415-9
Éditeur
Boréal
Date de publication
Collection
FICTION
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
435 g
Langue
français
Langue d'origine
français

Voir le monde avec un chapeau

Boréal

Fiction

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Fiction Hors office

Hiver 2016

Informations génériques 

Titre : Voir le monde avec un chapeau

Coll. : Fiction

Auteur(s) : Carl Bergeron

Éditeur : Éditions du Boréal

Date de MEV : 15 avril 2016 Format : 14 x 21 cm

Prix : 20 euros

Nombre de pages : 360 ISBN : 978-2-7646-2415-9

Contenu du livre 

Un écrivain peut adopter la fiction, l’essai ou l’autobiographie, cela le concerne ; tant que la forme et le fond s’accordent et que le monde est abordé depuis la singularité d’un style, on reste dans le domaine de l’art, c’est-à-dire de la représentation. 

Le « journal » qu’on lira dans ce livre n’est pas un vrai journal : il est le moyen dont l’écrivain a usé, parmi de nombreux autres, pour exprimer le plus fidèlement possible une vérité qui autrement serait restée tue. Chaque entrée de ce journal, chaque paragraphe, chaque ligne, chacun de ses nombreux retours dans le temps et chacune de ses digressions ont été soupesés, médités, pensés comme les morceaux d’un ensemble organique. 

Le texte doit donc être lu comme une oeuvre unifiée, comme une cosmogonie où les observations répondent aux sensations, les sensations aux souvenirs, les souvenirs à l’intuition poétique, l’intuition poétique aux sentiments. Il raconte l’expérience d’une métamorphose, au cours d’une année décisive où toutes les années vécues auraient pour ainsi dire resurgi. Mémoire blessée découlant tantôt du passé national, tantôt du passé intime, qui place l’héritier seul face à son destin.

L’auteur, ici, parle sérieusement : il met sa vie et son nom en jeu, et le fait à visière levée. À quelle noblesse outragée puise ce duel féroce entre l’individu et la communauté, entre l’aspiration à la beauté et la fatalité de l’Histoire, il faudra attendre jusqu'à la toute dernière ligne pour vraiment le comprendre, et en juger.

L’auteur

Carl Bergeron est né en 1980. Il est l’auteur d’un essai, Un cynique chez les lyriques. Denys Arcand et le Québec, paru au Boréal en 2012.

PAGE 2
S'identifier pour envoyer des commentaires.