Le cri
EAN13
9782845638204
ISBN
978-2-84563-820-4
Éditeur
XO
Date de publication
Nombre de pages
496
Dimensions
25 x 16 x 3 cm
Poids
638 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre… 

Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ? 

Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice. 

Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort… 

Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d’une science dévoyée, transformée en arme fatale. 

Nicolas Beuglet est scénariste. Le Cri est son deuxième roman.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

21 septembre 2019

Livre aussitôt acheté, aussitôt lu ! C’est un thriller qu’on ne lâche pas du début à la fin tellement la mise en scène est efficace avec des personnages attachants et une histoire qui emmène là où on ne s’attend pas ...

Lire la suite

17 août 2017

Bel ouvrage ...

491 pages de folie avec deux héros que l'on trouve à la fois sympathiques (malgré les circonstances) et courageux (étant donné les circonstances) et devoir les quitter, c'est trop frustrant... Mais, c'est également la preuve que le roman est réussi ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Nicolas Beuglet