Gertrude Bell. Archéologue, aventurière, agent secret
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français

Gertrude Bell. Archéologue, aventurière, agent secret

Tallandier

Indisponible

Autre version disponible

Rien ne destine Gertrude Bell à devenir une des plus grandes aventurières du
xxe siècle, dans l’Angleterre victorienne où elle est née. Riche et belle,
elle semble promise à un mariage aristocratique… Mais la jeune femme aime le
danger. Elle part à sa rencontre dans les déserts chaotiques qui s’étendent
entre Damas et Bagdad. Entre 1900 et 1914, elle y devient archéologue,
exploratrice, diplomate, agent de renseignement sans jamais oublier de glisser
dans ses bagages robes du soir et cartes de visite. Jusqu’à sa mort tragique,
en 1926. Flamboyante et spirituelle, amoureuse et excentrique, Gertrude Bell
est surnommée la Reine du Désert, ou bien la Khatun, la Dame, ou bien encore
la « reine sans couronne d’Irak ». Mais il faudrait plutôt dire Bell de Bagdad
comme on dit Lawrence d’Arabie, car tous les deux poursuivaient le même rêve,
le visage brûlé par les vents de sable et les yeux perdus dans l’horizon
trouble d’un lointain qu’ils étaient seuls à voir. « Enthousiaste, intéressée,
toujours passionnée par les rencontres et les événements du jour, elle
laissait une impression de perpétuelle fraîcheur – plus exactement : quelle
que fût sa fatigue, elle restait capable d’intéresser et de capter l’attention
de quiconque venait la voir. Je ne pense avoir jamais connu personne qui fût
aussi totalement civilisé, à la mesure de son immense pouvoir de sympathie
intellectuelle. » T. E. Lawrence
S'identifier pour envoyer des commentaires.