Vers un partenariat transatlantique de l'Union européenne
EAN13
9782804483579
ISBN
978-2-8044-8357-9
Éditeur
Larcier
Date de publication
Collection
LSB. EUROPE(S)
Dimensions
24 x 17 x 2 cm
Poids
614 g
Langue
français
Langue d'origine
français

Vers un partenariat transatlantique de l'Union européenne

Larcier

Lsb. Europe(S)

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Les relations entre les Communautés/Union européenne et les États-Unis remontent aux origines de l’Europe communautaire. Elles se sont développées parallèlement aux liens privilégiés que tous les États membres ont continué à cultiver avec la puissance américaine.

La coopération transatlantique, empreinte de pragmatisme et de souplesse, de concurrence et de solidarité, a épousé à la fois l’évolution de la construction européenne, du contexte géostratégique en Europe et des intérêts des deux parties dans un monde globalisé, exposé à de nouveaux défis d’ordre économique, politique et stratégique.

Partant, elle s’est notablement diversifiée en englobant, outre les échanges commerciaux et économiques, une palette de plus en plus large d’activités et de domaines, telles que l’éducation et la formation, la justice et les affaires intérieures y inclus la lutte contre le terrorisme et la protection des données, la politique de sécurité et de défense, la mobilité des personnes, les transports, l’environnement, l’énergie, la recherche et le développement technologique, l’aide au développement, la non-prolifération…

Reste que le centre de gravité des relations transatlantiques demeure la coopération commerciale et économique.

L’UE et les États-Unis représentent trente mille milliards de dollars de production annuelle, soit un peu moins de la moitié de l’économie mondiale, et leur commerce correspond à 30 % des échanges mondiaux.

Une des questions majeures qui domine l’étude du partenariat transatlantique est donc de savoir comment optimiser ce potentiel pour hâter la sortie de crise et faire face à de nouveaux concurrents de plus en plus offensifs.

Néanmoins, la réflexion ne saurait se circonscrire autour des aspects économiques et commerciaux. S’agissant d’une coopération de plus en plus diversifiée, celle-ci ne gagnerait-elle pas à être davantage structurée et globalisée afin de permettre aux deux partenaires de peser de tout leur poids sur la scène mondiale ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.