Cordelia la Guerre
EAN13
9791093606231
ISBN
979-10-93606-23-1
Éditeur
Éditions de L'Ogre
Date de publication
Collection
L'Ogre
Nombre de pages
357
Dimensions
19 x 14 x 2 cm
Poids
406 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres



Cordélia la Guerre est un roman multiple, à la fois épique, policier, contemporain et mythologique. C'est un roman en perpétuel équilibre dont la narration éclatée agrège, avec une forte connotation politique, une enquête, une guerre et la pièce de théâtre du Roi Lear.

Le roman s’ouvre sur la découverte, dans une zone frontalière, d’une Cadillac accidentée, auxquels sont liés de mystérieux rubis et une femme amnésique. Elle entraîne Ziad, Zelda et Durruty dans une enquête policière banale. Parallèlement, dans un temps et un lieu qui semblent similaires,la trame du Roi Lear se met en place et se mêle de plus en plus à l’intrigue initiale sans qu'un lien puisse être, dans un premier temps, établi. L’enquête elle-même disparaît progressivement, comme emportée par la guerre, ne refaisant surface que de manière intermittente. La guerre sourde, celle de la succession et des territoires que mènent Cordélia, Réjane et Gonéril - les filles de Lear - et Gabrielle - la fille du Grec -, masque celle qui hurle au loin opposant le Nord est le Sud.

La géographie mise en place par Marie Cosnay est à la fois familière et étrange, une fourche - nous pourrions être à Calais ou à Lampedusa, tant la sensation de frontière est forte - traversée par un fleuve en crue qui change de couleur à mesure qu'il grossit, entre forêts, promontoires, et architectures urbaines. Cordélia la Guerre est habité par une forme d'urgence, il faut prendre en note, raconter la guerre, l'enquête, ne pas s'attarder, restituer le trouble qui entache ce qui se déroule sous nos yeux.

La langue de Marie Cosnay est dense, tendue, tour à tour sèche et hallucinée. Elle déborde le réel, comme en crue, et, dans les failles qu’elle crée, surgissent des mythes anciens. Marie Cosnay ne cesse de jouer avec l’envie que nous avons de comprendre les événements, d'atteindre une hypothétique vérité. Mais Cordélia la Guerre est un roman en feu qui, plus qu'un essai ou un document, révèle la densité politique des événements qui se déroulent sous nos yeux, refusant de leur donner du sens, pour mettre au jour la matière d'un monde qui s'effondre.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

13 mai 2016

Une fresque

C'est un roman tout en images, fortes et souvent cruelles, qui déborde de scènes parfois sordides, à la limite du supportable. Des couleurs, des odeurs, des sons , voilà ce que suggère une écriture très originale, en phrases courtes. Le ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Marie Cosnay