Une forêt d'arbres creux
EAN13
9782357070653
ISBN
978-2-35707-065-3
Éditeur
Fosse aux ours
Date de publication
Nombre de pages
115
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
162 g
Langue
français

Une forêt d'arbres creux

De

Fosse aux ours

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Terezin, République Tchèque, décembre 1941.
Bedrich arrive dans la ville-ghetto avec femme et enfant. Il intègre le bureau des dessins.
Il faut essayer de trouver chaque matin un peu de satisfaction en attrapant un crayon, jouir de la lumière sur sa table à dessin, pour enfin s'échapper du dortoir étouffant, oublier la faim, la fatigue et l'angoisse.
Chaque jour se succèdent commandes obligatoires, plans, aménagements de bâtiments.
Chaque nuit, le groupe se retrouve, crayon en main, mais en cachette cette fois. Il s'agit de représenter la réalité de Terezin sans consigne d'aucune sorte.
Et alors surgissent sur les feuilles visages hallucinés, caricatures. Tout est capté et mémorisé la nuit puis dissimulé précieusement derrière cette latte de bois du bureau des dessins.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (47° Nord)
8 septembre 2015

Vous allez adorer!

Bedrich Fritta, caricaturiste tchèque ayant participé au journal satirique Simplicus, arrive avec sa femme et son fils dans le ghetto de Terezin en décembre 1941. Il est affecté à l'atelier dessin du camp. Les membres du bureau vont se retrouver ...

Lire la suite

par (Librairie Obliques)
3 septembre 2015

Choplin à son meilleur

Pied mesuré. Verbe serré. L'empreinte d'Antoine Choplin se pose aujourd'hui dans la neige de Terezin, ghetto froid où une demi-vie s'organise en attendant pire. Un livre noir ? Non, il est blanc, étincelant, et plein de couleurs, celles qu'appliquent clandestinement ...

Lire la suite

par (Librairie La Buissonnière)
17 août 2015

Notre irréductible part d'humanité

Dans le ghetto de Terezin où ils sont enfermés par les nazis, l'artiste Bedrich Fritta et ses compagnons dessinent chaque jour clandestinement la réalité brutale du camp. Résistants par l'art et la création, ils témoignent et affirment ainsi la part ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

17 décembre 2015

camp de concentration

Une forêt d’arbres creux entoure le camp de Terezin, camp « modèle » dans lequel sont déportés des artistes. Bedrich y arrive avec sa femme et son jeune fils. Dessinateur, il est affecté aux bureaux des dessins, surtout chargé d’architecture. ...

Lire la suite

15 septembre 2015

Le dessin ou la vie

Mourir d’avoir dessiné l’inconcevable réalité d’un camp de concentration. Dans « Une forêt d’arbres creux », texte court et percutant, Antoine Choplin retrace en le fictionnant, le destin tragique de l’artiste caricaturiste tchèque, Bedrich Fritta. En décembre 1941, il fut ...

Lire la suite

par (Librairie La Galerne)
8 septembre 2015

Admirable !

Un texte rare et précieux d’une grande finesse et subtilité pour dire l’indicible. Admirable !

Lire la suite

Julien de la librairie Dialogues nous propose ses coups de cœur de la rentrée littéraire 2015 : "Une forêt d'arbres creux" d'Antoine Choplin (La fosse aux ours), "Il était une ville" de Thomas B. Reverdy (Flammarion), "Tout ce qui est solide se dissout dans l'air" de Darragh Mc Keon (Belfond) et "La mer, le matin" de Margaret Mazzantini (10-18).
Réalisation : Ronan Loup.
Questions posées par : Marion Le Goascoz.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Antoine Choplin