Les carnets du palais noir, Traduit de l'espagnol par François Maspero
EAN13
9782246853930
ISBN
978-2-246-85393-0
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Etrangère
Nombre de pages
192
Dimensions
19 x 13 x 1 cm
Poids
210 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol

Les carnets du palais noir

Traduit de l'espagnol par François Maspero

De

Grasset

Littérature Etrangère

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


En 1957, Álvaro Mutis a dû fuir son pays natal, la Colombie, accusé de détournements de fonds alors qu’il n’était qu’un bouc émissaire. A 39 ans, incarcéré dans la prison de Lecumberri, il a déjà derrière lui une double vie largement remplie, celle d’un bourlingueur et d’un poète reconnu : deux faces complémentaires d’un même personnage qui se retrouveront dans son œuvre romanesque.
Si les lettres envoyées en 1959 à Elena Poniatowska depuis la prison sont comme une sorte de journal écrit au jour le jour sur un ton proche de la confidence, Les Carnets du Palais noir, publiés dans Le dernier visage (Grasset, 1991) est un texte longuement élaboré, d’abord en détention, puis retravaillé, ciselé.
Certains personnages des aventures de Maqroll le gabier se retrouvent dans ces carnets.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alvaro Mutis