Dans les nuages
EAN13
9791027800216
ISBN
979-10-278-0021-6
Éditeur
Castor astral
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Nombre de pages
116
Dimensions
19 x 13 x 0 cm
Poids
108 g

Dans les nuages

Castor astral

Litterature

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Le 22 août 1878, Sarah Bernhardt désire monter dans un de ces extraordinaires ballons développés dans le cadre de l’Exposition Universelle de Paris. À l’époque, la comédienne fait jaser en raison de son comportement de femme libérée. Le ballon est alors considéré comme un transport dangereux, et la jeune artiste comme une extravagante.

Ce 22 août 1878, Sarah Bernhardt prend tout le monde à rebours et s’envole dans les nuages accompagnée de son amant, le peintre Georges Perrin : « Voilà : j’ai une envie folle de voyager, de voir autre chose, de respirer un autre air, de voir des ciels moins bas que le nôtre, des arbres plus grands, autre chose enfin ! »

Avec ce récit, rédigé dès le lendemain de son exploration aérienne, c’est le lecteur que Sarah Bernhardt prend à rebours. Toujours aussi originale, la comédienne n’hésite pas à se mettre en scène sous la forme d’une pauvre chaise. C’est ainsi un objet des plus terre à terre qui livre au lecteur amusé les souvenirs de cette folle journée. Oscillant entre poésie des nuages et description pratique de l’engin, Sarah Bernhardt nous convie à goûter le champagne et le foie gras que les voyageurs ont pris soin d’emporter, planant entre la terre et l’azur, côtoyant les hirondelles. Car il s’agit bien d’un moment unique, festif et féerique qui est donné à partager. Après la jubilation de ce séjour presque irréel, le récit s’assombrit par un étonnant et macabre épisode. Il rappelle au lecteur que la vie n’est au fond qu’une tragédie, une scène de théâtre où la mort a toujours un rôle à jouer. Une vanité. Talentueux et jouissif, ce texte dévoile entre les lignes les pensées, les humeurs et par certains côtés le caractère de cette immense actrice qui continue de marquer l’art et le théâtre français. L’ouvrage est agrémenté de gravures de collection consacrées aux ballons.

Édition présentée par Philippe Foubert, avec des gravures d’époque.

Sarah Bernhardt (1844-1923) est la comédienne la plus emblématique de la fin du xixe et du début du xxe siècle. En 1878, année de parution de Dans les nuages, Sarah Bernhardt triomphe dans Hernani avec le rôle de Doña Sol, au point d’en faire pleurer Victor Hugo lors de la première. Le poète l’appelle d’ailleurs la « Voix d’or ». Jean Cocteau invente quant à lui l’expression de « monstre sacré » pour la désigner. Elle réussit à s’imposer comme la première super star française à faire le tour du monde, et comme l’une des premières idoles du théâtre français.
S'identifier pour envoyer des commentaires.