Le territoire est mort, vive les territoires !, une (re)fabrication au nom du développement
EAN13
9782709915748
ISBN
978-2-7099-1574-8
Éditeur
IRD Éditions
Date de publication
Collection
Objectifs Suds
Dimensions
23 x 15 x 1 cm
Poids
430 g
Langue
français
Code dewey
307.12

Le territoire est mort, vive les territoires !

une (re)fabrication au nom du développement

Édité par ,

IRD Éditions

Objectifs Suds

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


En 2005, le petit Prince n'aurait pas demandé au géographe de lui dessiner une carte, mais plutôt de lui découper un territoire ! Il lui aurait également demandé de définir le territoire mais le géographe eut été bien à la peine, tant ce mot recouvre des réalités différentes, tant il est devenu polysémique. De nombreux observateurs ont récemment annoncé la fin des territoires, mais malgré les processus de mondialisation et de métropolisation en cours, le territoire est bel et bien vivant, sous des formes largement renouvelées. Partout dans le monde, on assiste en effet à une fabrication débridée de territoires, et l'éloge de la proximité et du local se traduit en politiques de décentralisation, provoquant une vague sans précédent d'assemblages, de découpages et redécoupages. Dans les pays du Sud, les nouveaux acteurs de la société civile (ONG, associations, groupes d'entrepreneurs...) ainsi que leurs partenaires internationaux érigent à profusion des périmètres de projets, d'intervention ou de mobilisation, encouragés en cela par les paradigmes dominants que sont la « gouvernance » et le « développement durable ». Afin de rendre compte de cette complexité territoriale contemporaine et d'en mesurer les limites, les auteurs de cet ouvrage, issus d'horizons variés, nous livrent une série de réflexions originales, tout en plaidant pour une régulation des territoires au nom du développement L'ouvrage intéressera tous les lecteurs préoccupés par les enjeux politiques, culturels et économiques de la question territoriale contemporaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Frédéric Giraut