Rideau de fer, L'Europe de l'Est écrasée (1944-1956) - Traduit de l'anglais par P.E. Dauzat
EAN13
9782246804826
ISBN
978-2-246-80482-6
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Documents Etrangers
Nombre de pages
608
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
740 g
Langue
français

Rideau de fer

L'Europe de l'Est écrasée (1944-1956) - Traduit de l'anglais par P.E. Dauzat

De

Grasset

Documents Etrangers

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Il y a deux manières de renouveler l’Histoire : poser de nouvelles questions sur des sujets apparemment rebattus et trouver de nouveaux documents ou de nouveaux témoins.
Dans ce livre magistral, Anne Applebaum accomplit les deux.
S’interrogeant sur le « Haut Stalinisme » (1944-1956), soit les douze années de soviétisation de l’ancien Lebensraum nazi (en se concentrant essentiellement sur trois pays emblématiques : Allemagne, Hongrie et Pologne), l’auteur renverse complètement le point de vue : non plus l’Est vu par l’Ouest mais l’Est vu par l’Est. Les sources archivistiques et orales inédites – lectures dans au moins cinq langues, entretiens, voyages, témoignages personnels – enrichissent considérablement les réponses aux questions que l’observateur contemporain de l’Europe de l’Est se pose face aux échecs ou aux revers de la démocratisation des nouvelles nations émancipées du joug soviétique depuis 1989.
Rideau de fer prend exactement la suite chronologique de l’ouvrage de Timothy Snyder, Terres de sang, consacré au nazisme et au stalinisme de 1933 à 1945 : il raconte, comme cela n’avait jamais été fait, la manière dont ces « terres de sang » ont été soviétisées (réparations économiques, nettoyages ethniques systématiques que l’on associe rarement à cette période de l’Histoire, récupération partielle de l’appareil policier hérité du nazisme, etc.).
Ce grand livre a été unanimement salué comme un des chefs-d’œuvre de l’Histoire récente.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Marion de la librairie Dialogues, nous propose ses coups de cœur du rayon Histoire : L'Histoire, un combat au présent de Nicolas Offenstadt (Textuel), Rideau de fer d'Anne Applebaum (Grasset) et Charles Quint l'indomptable de Lindsay Armstrong (Flammarion).
Réalisation : Ronan Loup.
Questions posées par : Mathilde Vigouroux.