Symboles du pouvoir
EAN13
9782754100151
ISBN
978-2-7541-0015-1
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Guide des arts
Nombre de pages
384
Dimensions
20 x 13 x 0 cm
Poids
812 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
704.949

Symboles du pouvoir

De

Traduit par

Hazan

Guide des arts

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Pourquoi un dictionnaire artistique des symboles et des personnages du pouvoir ? Parce que l'image peinte et la sculpture constituent la preuve la plus immédiate de sa réalité ; c'est un témoignage voulu par ceux qui l'ont détenu, que ce soit pour les besoins de la propagande ou par souci de s'assurer la mémoire impérissable de la postérité. Dans l'oeuvre d'art, le pouvoir et l'homme de pouvoir se confient au miroir du temps. Ils aspirent à la stupeur, à l'admiration et à la compassion des générations présentés comme des générations à venir. Ils racontent leur histoire mais aussi celle d'une époque ; ils parlent d'événements politiques et personnels, de fastes enviés, des us et coutumes, de vanité humaine à la fois éternelle et éphémère. Le pouvoir parle grâce à des symboles, des attributs et des stéréotypes qui, à travers les siècles, se sont transmis, sans grande variation. Pour les déchiffrer, ce dictionnaire est organisé en six parties. La première rend compte non seulement des symboles et des attributs du pouvoir les plus usuels, mais aussi des personnages de l'Antiquité perçus comme des modèles à différentes époques grâce à leur valeur et à leurs actions. La seconde concerne des souverains du moyen âge en Orient et en Occident choisis en fonction de leur rôle historique et de la production artistique qui leur est rattachée. La troisième rassemble les titulaires du pouvoir au plus haut niveau : les empereurs occidentaux et les tsars russes. La quatrième traite des dynasties régnantes entre les XIIIe et XIXe siècles et le cinquième des seigneuries et maisons nobles européennes entre les XIVe et XVIIe siècles. Un dernier chapitre est consacré à un homme à part qui a incarné la quintessence même du pouvoir : Napoléon Bonaparte. Ses capacités militaires, son génie politique, la soif de pouvoir et l'ambition qui l'ont caractérisé l'ont poussé à réaliser le rêve d'un pouvoir personnel illimité : la poursuite d'une gloire à l'origine d'un mythe dont l'art s'est aussitôt emparé. Le dictionnaire s'arrête aux premières années du XIXe siècle parce que l'on assiste, vidée de sa charge de séduction, au lent déclin de ce qui a incarné, pendant des siècles, l'idée même de pouvoir : la souveraineté.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Paola Rapelli