L'Écosse et la tentation de l'indépendance, Le référendum d'autodétermination de 2014
EAN13
9782757407424
ISBN
978-2-7574-0742-4
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Savoirs mieux
Nombre de pages
218
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
260 g
Langue
français
Langue d'origine
français

L'Écosse et la tentation de l'indépendance

Le référendum d'autodétermination de 2014

Presses Universitaires du Septentrion

Savoirs mieux

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Le 18 septembre 2014, le gouvernement d'Alex Salmond organisera un référendum d'autodétermination en Écosse. L'indépendance marquerait la fin de la Grande-Bretagne issue d'une Union entre Angleterre et Écosse en 1707, la nation écossaise recouvrant sa souveraineté, en toute légalité.
Les origines des revendications indépendantistes sont analysées. Elles sont portées par le Scottish National Party, arrivé au pouvoir grâce à la dévolution, une autonomie élargie concédée par le Parlement britannique. Ce processus est singulier : non seulement le SNP s'en tient à la voie des urnes, dans le respect de la législation existante, mais, qui plus est, loin de prôner un repli identitaire, il se veut ouvert sur le monde.
Un panorama des enjeux de ce débat est également dressé, tant pour l'Écosse que pour le reste du Royaume-Uni. Il concerne autant la viabilité économique d'un État ayant pléthore de ressources naturelles (en particulier du pétrole) que son insertion dans le concert des nations. Le SNP défend son programme, social-démocrate et néolibéral, pacifiste, contre le nucléaire et pro-européen. Les trois partis britanniques dénoncent les risques pour les Écossais, sans contester l'existence de la nation.
Ce livre, qui devrait intéresser les étudiants d'anglais (LLCE et LEA) et de sciences politiques (IEP), s'adresse à un large public, car il traite d'une question d'actualité, axée sur un cadre négocié d'accession à l'indépendance dans l'une des plus vieilles démocraties occidentales.
S'identifier pour envoyer des commentaires.