Les Rêveries du promeneur solitaire
EAN13
9782253160991
ISBN
978-2-253-16099-1
Éditeur
Le Livre de poche
Date de publication
Collection
biographie (16099)
Nombre de pages
223
Dimensions
17 x 11 x 0 cm
Poids
140 g
Langue
français
Code dewey
848.509

Les Rêveries du promeneur solitaire

De

Édité par

Le Livre de poche

biographie

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Lorsqu’il commence à écrire les Rêveries à l’automne 1776, Rousseau est un vieil homme proche de la mort, presque pauvre, célèbre dans toute l’Europe et pourtant assuré que l’espèce humaine le rejette. Il continue cependant d’écrire et les Rêveries sont à ses yeux la suite des Confessions . Mais il ne s’agit plus désormais de raconter sa vie ni de s’expliquer aux autres pour dévoiler sa vraie nature. Dans une solitude propice à l’introspection, si des souvenirs épars remontent maintenant à sa mémoire, c’est pour lui-même qu’il les consigne en même temps qu’il cherche à se mieux connaître et réfléchir plus largement sur les ressorts de notre esprit humain. Mais ces méditations sont aussi des promenades où la rêverie devient expansion de l’être, où le contact avec la nature est source de bonheur dans la pure conscience d’exister. Une nouvelle manière d’écrire s’inaugure donc, un libre parcours sans effort que la ligne mélodieuse d’une prose souvent poétique rend admirablement sensible. Ces Rêveries que Rousseau nous laisse lorsqu’il meurt à Ermenonville en juillet 1778, il se peut ainsi qu’elles ne nous soient pas adressées : elles nous sont en tout cas destinées. Edition de Michèle Crogiez.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Jacques Rousseau
Plus d'informations sur Michèle Crogiez Labarthe