EAN13
9782919067091
ISBN
978-2-919067-09-1
Éditeur
VAGABONDE
Date de publication
Collection
VAGABONDE
Dimensions
13 x 20,5 x 1,6 cm
Poids
349 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand

Flametti ou Du dandysme des pauvres

De

Traduit par

Vagabonde

Vagabonde

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


« Hugo Ball, cofondateur du dadaïsme et co-instigateur du Cabaret Voltaire de Zurich, en 1916, fut avec Franz Kafka le plus important existentialiste de variétés de langue allemande, aussi bien dans sa phase dadaïste que dans sa période catholique. Dans le roman Flametti ou Du dandysme des pauvres de 1918, il rassemble un pandémonium de personnages marginaux issus du milieu des comédiens et du cirque, à propos duquel il laisse un présentateur déclarer que ces gens sont des humains plus authentiques que les bourgeois, qui parviennent apparemment à se positionner au centre. Les hommes des variétés en savent plus sur la “vraie vie” parce qu’ils sont des jetés, des précipités dans la marge, des entamés. Ces “êtres bousculés” sont ceux qui existent encore authentiquement – et ce sont peut-être les seuls. À une époque où les normaux sont voués à la folie, ils se rappellent, en dépit de leur fêlure, les possibilités meilleures dont dispose l’humanité. Ils sont les torses non archaïques qui se maintiennent en forme pour des missions inconnues. Grâce à eux, le cirque devient une église invisible. Dans un monde composé de suivistes cédant à la trahison collective de soi-même, les gens du cirque sont les seuls qui ne font pas d’esbroufe – quand on marche sur la corde en haut du chapiteau, on ne peut pas faire “comme si”, même l’espace d’un instant. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.