L'évanouie, roman
EAN13
9782070704606
ISBN
978-2-07-070460-6
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
128
Dimensions
20 x 14 x 0 cm
Poids
140 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Les voix de trois personnages constituent ce roman. S'élevant tour à tour, elles vont peut-être donner les clefs de trois destinées anonymes. La première est celle d'un homme, qui va s'apercevoir de la disparition de sa mère. Convaincu qu'elle se fait soigner à l'hôpital où il l'a conduite - jusqu'à la porte seulement -, il est retourné à ses travaux qui portent sur un auteur latin inconnu, prédécesseur selon lui de Freud et de toute la psychologie moderne. Non seulement sa mère a disparu, mais elle a soigneusement organisé ce départ pour l'inconnu : elle s'est évanouie. La deuxième voix est celle de cette femme. Pour des raisons qu'elle ne donne pas, elle est venue habiter loin de son fils, dans un hôtel modeste. Elle se veut seule. Mais la solitude est-elle possible ? Dans le square où elle se rend chaque fois que sa maladie lui en laisse les forces, et pendant que son fils se livre à de vaines recherches, elle rencontre un vieil homme. Entre eux se nouent, presque sans paroles, des rapports si étroits et si confiants qu'elle accepte d'aller vivre - ou plutôt mourir - chez lui.
Le vieil homme parle aussi. Alors qu'il croyait ne plus se soucier que de lui -même, le voici qui se consacre à cette amie rencontrée par hasard, obéissant à un sentiment dont il ne comprend la nature qu'au dernier instant. Reste le fils. Il apprend la mort de sa mère le jour même où il s'aperçoit que ses travaux n'ont aucune valeur. Héritier surpris du vieil homme, il va s'installer dans l'appartement où sa mère est morte, pour y répéter sans doute les gestes d'un homme qu' il n'a pas connu.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Bloch-Michel