Qu'est-ce que l'art abstrait ?, Une histoire de l'abstraction en peinture (1860-1960)
EAN13
9782070429066
ISBN
978-2-07-042906-6
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio essais
Nombre de pages
544
Dimensions
1 x 1 x 2 cm
Poids
281 g
Langue
français
Code dewey
759.065

Qu'est-ce que l'art abstrait ?

Une histoire de l'abstraction en peinture (1860-1960)

De

Folio

Folio essais

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Qu'est-ce que l'art abstrait ? On connaît, croit-on, la réponse : c'est le non-figuratif et il naît du côté de Kandinsky vers 1913.La réalité, pourtant, est autre. D'abord, parce que le débat sur l'abstraction est antérieur à l'émergence de l'art abstrait. Nourri par les arguments pour ou contre le fauvisme, le terme, qui circule dans les acceptions les plus diverses, de Cézanne à Derain, de Matisse à Braque, de Van Gogh à Kandinsky, renvoie à d'autres domaines, où il a surgi : la philosophie, l'esthétique, les sciences physiques ou bien encore l'optique physiologique.Étudier au plus près des œuvres et des écrits des peintres comme de la réception critique, la migration du terme et les significations nouvelles dont il se charge, permet à Georges Roque de saisir l'art abstrait sous une lumière tout à fait autre. Dépassant les deux écoles très historiques dans leur approche (l'esthétique ou formaliste : en épurant les couleurs, les peintres ont atteint l'abstraction ; la spiritualiste ou absolutiste : en devenant visionnaires, les peintres ont atteint l'essence), il révèle l'abstraction comme une grammaire de la ligne et de la couleur, dont il nous permet de redécouvrir la fraîcheur des signes.
Nouvelle édition augmentée d'une postface inédite de l'auteur en 2011
D'où vient l'art abstrait ? Comment le définir ? Quel sens a-t-il ? Georges Roque, directeur de recherches au CNRS, retrace une histoire de l'abstraction en peinture, de 1860 à 1960.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Georges Roque