L' Italie, le fascisme et l'Etat, Continuités et paradoxes
EAN13
9782728805051
ISBN
978-2-7288-0505-1
Éditeur
Rue d'Ulm
Date de publication
Collection
Italica
Nombre de pages
170
Dimensions
2 x 15 x 0 cm
Poids
234 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
320.5330945

L' Italie, le fascisme et l'Etat

Continuités et paradoxes

De

Édité par

Rue d'Ulm

Italica

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Y a-t-il eu un État fasciste en Italie? Le fascisme se proclama totalitaire et corporatiste, mais ne fut véritablement ni l'un ni l'autre. Il prétendit construire un État nouveau, mais réutilisa en abondance des éléments de l'État libéral. Autoritaire et dictatorial, il concentra les pouvoirs publics, mais accepta aussi leur relative pluralisation. Il intégra les organisations de défense des intérêts économiques et sociaux, supprima les élections libres, créa un ersatz de représentation politique, utilisa des organisations satellites, mais eut recours à des administrations parallèles pour gérer la crise économique.
Dans ce livre qui constitue à la fois une histoire des institutions fascistes et une étude de l'État césariste, Sabino Cassese bouscule des idées reçues, sur l'existence même d'un État spécifiquement fasciste, sur les liens entre cet État et l'État libéral, sur ses héritages dans l'État démocratique, sur les réalités et les conséquences du corporatisme mussolinien, souvent escamotées. Les faits qu'il met au jour prendront à contre-pied bien des certitudes et des représentations idéologiques touchant au fascisme, au totalitarisme et à la nature même de l'État, suscitant en France comme en Italie la polémique et, peut-on espérer, le débat.

Préface d' Éric Vial
S'identifier pour envoyer des commentaires.