Oublier, trahir, puis disparaître
EAN13
9782021145656
ISBN
978-2-02-114565-6
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
LA LIBRAIRIE DU XXE SIECLE
Nombre de pages
320
Dimensions
18 x 10 x 1 cm
Poids
184 g
Langue
français

Oublier, trahir, puis disparaître

De

Seuil

La Librairie Du Xxe Siecle

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Grain des mots
    17.00

Dans un train, un homme et un enfant traversent l’Europe. Le train les mène d’un siècle à l’autre. Le XXe siècle derrière, le XXIe siècle devant. Dehors, défilent plaines, forêts, champs, villes et rivières qui bientôt auront changé de nom. L’homme et l’enfant ne parlent pas la même langue. Quelle histoire les relie ? Le long des rails : des valises ouvertes, des habits éparpillés… Ce n’est pourtant ni la guerre ni l’exil qui sont la cause d’un tel émiettement. Entre les rangées du wagon, s’avance le Semeur : celui qui a la charge de délivrer les passagers de leurs vies passées. Il balance ce qu’il trouve : sacs, habits, petits souvenirs emportés à l’heure du départ. Le tout achève sa course, sur les pierres, le long des ballasts, dans la poussière…

Oublier, trahir, puis disparaître est un conte du XXIe siècle, où le lecteur découvre petit à petit le sens du voyage : une traversée où un homme d’âge mûr cherche à transmettre, plutôt qu’une mémoire, l’énergie de l’oubli et des métamorphoses.

Camille de Toledo est né à Lyon. Il s’est fait connaître par la parution en 2002 de Archimondain, jolipunk (Calmann-Lévy), Il a publié dans la même collection, Le Hêtre et le Bouleau. Essai sur la tristesse européenne (2009) et Vies pøtentielles (2011). Sous d’autres noms, Alexis Mital, Oscar Philipsen, il est également réalisateur et musicien.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Camille de Toledo