Souvenirs amers, Mémoires de François Camille Cron (1836-1902), déporté de la Commune en Nouvelle-Calédonie
EAN13
9782715215641
ISBN
978-2-7152-1564-1
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Le Temps retrouvé
Nombre de pages
416
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
585 g
Langue
français
Code dewey
944.081

Souvenirs amers

Mémoires de François Camille Cron (1836-1902), déporté de la Commune en Nouvelle-Calédonie

De

Autres contributions de ,

Mercure de France

Le Temps retrouvé

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Mai 1871 : la Commune de Paris s'achève dans un bain de sang. Des milliers de morts, d'arrestations, de déportations. Parmi les obscurs
combattants de la Commune : François Camille Cron. Il n'est ni stratège, ni politicien, ni journaliste ; seulement employé comptable. Son histoire serait banale si, trois années après l'insurrection parisienne, une dénonciation de voisinage ne l'envoyait en déportation en Nouvelle-Calédonie. De l'Île des Pins où il réside, Cron se sent dépositaire d'une mission. Il entreprend de consigner à l'usage de son fils qui ne le lira jamais, le récit de sa participation à la Commune et de sa vie quotidienne à l'autre bout du monde. Frère de Michelet, d'Edgar Quinet en même temps que du facteur Cheval, Cron se jette dans le récit de son histoire toute traversée de rêves, de troubles, d 'angoisses, de secrets désirs. Ce trésor esthétique, politique et moral nous concerne et nous touche par son extraordinaire modernité, et nous entraîne dans une région du monde que l'actualité a récemment éclairée sous un jour brûlant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.