Esquisses pour un troisième journal, Traduit de l'allemand (Suisse) par Olivier Mannoni
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Etrangère
Nombre de pages
256
Langue
français
Code dewey
838.9103
Fiches UNIMARC
S'identifier

Esquisses pour un troisième journal

Traduit de l'allemand (Suisse) par Olivier Mannoni

De

Grasset

Littérature Etrangère

Offres

  • Vendu par Librairie M'Lire
    AideEAN13 : 9782246798071
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

  • Vendu par Librairie La Galerne
    AideEAN13 : 9782246798071
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

  • Vendu par Librairie Obliques
    AideEAN13 : 9782246798071
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

  • Vendu par Librairie L'Armitière
    AideEAN13 : 9782246798071
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

  • Vendu par Librairie Gwalarn
    AideEAN13 : 9782246798071
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

  • Vendu par Librairie Vent de Soleil
    AideEAN13 : 9782246798071
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

Autre version disponible

Max Frisch commence ce "journal", en forme d'aphorismes et de récits brefs, au début des années 1980, et le rédige jusqu'à son décès en 1991. Portraits de ville, récits de la vie aux Etats-Unis, indignations et mots tendres alternent dans une langue superbe, parfois fulminante. Réflexion sur l'affrontement entre deux mondes – la Suisse et les Etats-Unis –, c'est aussi et surtout le récit d'un cheminement vers la mort.
Ce dernier texte littéraire a été retrouvé dans les archives Max Frisch alors que l'auteur l'avait laissé de côté, contrairement à ses deux premiers journaux conçus comme des œuvres à part entière, d'un genre particulier, revues et publiées de son vivant.
Testament d'une grande noirceur, malgré tout empreint d'humour et parsemé de fragments oniriques, où l'imaginaire et l'écriture ont toute leur place.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Max Frisch