Géographie de la compétitivité
EAN13
9782130618843
ISBN
978-2-13-061884-3
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Partage du savoir
Nombre de pages
214
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
400 g
Code dewey
337.09051
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


La « compétitivité » est devenue omniprésente dans le discours public. Ce slogan ne s’applique plus exclusivement à des entreprises : les territoires, notamment les États-nations, doivent dorénavant être compétitifs. Ainsi, cette notion, inspirée par le vocabulaire managérial, a été transposée dans le discours de nos élus. Cette injonction à la performance s’applique à tous les aspects de la société et influence l’aménagement du territoire et la politique économique.

La « compétitivité territoriale » constitue un nouveau champ d’étude pour les géographes. Il s’agit d’une grille de lecture pour observer la mondialisation et son organisation hiérarchique des espaces productifs. La mise en concurrence des territoires induit une compétition généralisée entre entreprises mais aussi entre les systèmes sociaux, les fiscalités, les infrastructures et les salariés. En appliquant le dogme de la concurrence à des entités géographiques (telles des agglomérations, des région ou des nations), la compétitivité modifie le sens du mot territoire : traditionnellement défini comme un espace borné par une frontière et chargé de culture, d’histoire et de sentiments, le territoire compétitif semble devenu un simple objet de compétition jaugé en fonction de son efficacité productive. L’étude géographique de la compétitivité permet donc d’appréhender l’espace planétaire grâce à des indices et des outils renouvelés. Elle révèle une vision standardisée, marchande et élitiste du monde.

Gilles Ardinat est professeur agrégé et docteur en géographie. Il enseigne au lycée Jean Moulin de Béziers et dans les universités de Nîmes et Montpellier.

Sa thèse a été primée par le prix Le Monde de la recherche universitaire en 2012.
S'identifier pour envoyer des commentaires.