Triburbia
EAN13
9782848763378
ISBN
978-2-84876-337-8
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
304
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
352 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


À Tribeca, célèbre quartier du sud-ouest de Manhattan, où ont afflué jeunes bourgeois argentés et pseudo-bohèmes, un petit groupe d'hommes se retrouve tous les matins dans un café pour prendre le petit-déjeuner, après avoir déposé leurs enfants à l'école chic du coin.

L'ingénieur du son, américano-asiate, devenu, grâce à son mariage avec une riche WASP, propriétaire de studios d'enregistrement ; le sculpteur, géant taiseux qui vit des subsides de sa femme galeriste branchée ; le journaliste à succès, dont les Mémoires vont se révéler entièrement truquées ; l'auteur dramatique qui n'a écrit qu'une seule vraie pièce ; le marionnettiste qui rêvait de révolutionner son art ; le cuisinier italien en passe de coloniser la ville avec ses restaurants ; le producteur de cinéma qui n'a quasiment rien produit, et même le gangster juif de Brooklyn qui méprise ces goys, mais ne peut s’empêcher de les écouter disserter sur le monde comme il va : ils forment à eux tous (sans oublier leurs épouses, souvent détentrices du vrai pouvoir) une sorte de tribu urbaine fascinante sur laquelle Karl Taro Greenfeld porte le regard du voyeur, sarcastique et amusé.

Cette mini-société, embringuée dans une ronde à la Schnitzler, à qui trompe qui, se disperse au bout d'un an. La fin de l'année scolaire sonne celle des prétendues amitiés et l'éclatement des couples, mais reste pour le lecteur l’irrésistible portrait d’un New York très… new-yorkais.

--------------
Conteur, satiriste, auteur d’un livre remarqué sur l’autisme, Karl Taro Greenfeld, né à Kobe de mère japonaise et de père américain, habite Tribeca, bien entendu, avec sa femme et ses deux filles.

« La sensibilité de Greenfeld aux nuances de l’esprit du temps et ses dons aigus d’observation font de ses personnages des créatures modernes, instantanément reconnaissables, sans les priver pour autant de leur humanité. » Jay Mcinerney, The New York Times Book Review

« Une prose cristalline, formidablement lisible ; un vaste réservoir d’observations incisives ; et un humour caustique qui rappelle celui de Jonathan Franzen mais avec une agréable économie de langage. » San Francisco Chronicle

« Un passionnant premier roman [...] Greenfeld use de son sens critique, de son humour et de ses dons d’observation pour créer un fascinant petit univers. » Publishers Weekly

« Irrésistible [...]. Une histoire de métamorphoses sociales et personnelles surprenante, engageante et remarquablement lucide. » Booklist
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie L'Armitière)
22 octobre 2013

Grosse pomme

Avant de lire ce livre, je n'avais jamais entendu parler de Tribeca. Chapitre après chapitre, l'auteur nous donne à voir une galerie de personnages habitant ce quartier branché de New York. Chacun parle de sa vie, de ses problèmes, de ...

Lire la suite