1, Les Grégoire (Tome 1-Le livret de famille)
EAN13
9782867440304
ISBN
978-2-86744-030-4
Éditeur
P.O.L.
Date de publication
Collection
Fiction
Séries
Les Grégoire (1)
Nombre de pages
324
Dimensions
23 x 14 x 2 cm
Poids
418 g
Langue
français
Code dewey
843.91

1 - Les Grégoire (Tome 1-Le livret de famille)

De

P.O.L.

Fiction

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autres livres dans la même série

Tome I : Dans ce premier volume de la trilogie Les Grégoire, Lucien, le cadet de la famille, nous raconte les premières années de sa vie, telles que lui-même s'en souvient, telles que ses proches les lui ont remémorées. Voici donc, sous le regard à la fois attendri et perçant d'un enfant qui s'éveille à la vie, l'histoire d'une famille, entre Conflent et Vallespir, en Catalogne française, au début de ce siècle. Marque d'abord ces pages la figure d'un père hors du commun. Instituteur - de ces missionnaires de l'éducation qu'avait suscités la Troisième République -, fier, indépendant, il donnera à ses cinq enfants le goût d'une liberté d'esprit et de comportement qui animera toute leur vie. Dévoué corps et âme à son métier, il éduquera, dans des conditions épouvantables, des générations d'élèves dont les parents ne savaient pas lire. Mais Le livret de famille, c'est aussi la chronique attentive et généreuse des jours qui passent, des travaux, des joies et des peines, d'une nature qui rythmait l'existence. C'est une succession de portraits et de scènes qui font revivre au moyen d'une langue ample et chaleureuse un temps où la famille et la communauté villageoise pouvaient encore être le cadre de l'épanouissement individuel. Tome II : Lucien, le cadet de la famille Grégoire, raconte la vie à Sainte-Marie, la vie de Sainte-Marie, son village en Catalogne française, juste avant que n'éclate la Première Guerre mondiale. Manière de roman vrai qu'emporte un souffle parfois épique, toujours ample, Fumées de village fait revivre toute une galerie de personnages pittoresques ou touchants qui sont les acteurs d'une enfance pour nous revisitée. Évocation émue et précise de la vie quotidienne, des jeux, des fêtes, des peines, Fumées de village est aussi, très certainement, un document irremplaçable. Tome III : Ici, c'est la Première Guerre mondiale qui constitue le cadre du récit fait par Lucien, fils cadet des Grégoire. C'est d'un regard ému que le narrateur suit ses quatre frères et sœurs au long des étapes marquantes de leur jeunesse, nourrissant de leur expérience sa chronique, parfois amère, du temps qui passe et sépare peu à peu les membres d'une même famille. Mais La fleur de la jeunesse, animée par une suite de portraits et de scènes tour à tour légers et inquiétants, fait aussi revivre pour nous les années de formation d'un instituteur, ses échecs, ses déceptions, ses engagements dans un monde souvent hostile que seul le souvenir ému de la chaleur familiale lui permettra d'affronter. Au-delà d'un document, La fleur de la jeunesse, comme la trilogie dans son ensemble, est sans doute un hommage généreux à l'amour et à la cohésion qui pouvaient perdurer au sein d'une famille et donner à chacun des siens la volonté de s'ouvrir à la vie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Ludovic Massé