Les arts de la nation, Construction nationale et arts visuels en Lettonie
EAN13
9782753522275
ISBN
978-2-7535-2227-5
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Art ET société
Nombre de pages
356
Dimensions
25 x 17 x 2 cm
Poids
1033 g
Langue
français
Code dewey
709.47960904

Les arts de la nation

Construction nationale et arts visuels en Lettonie

De

Préface de

Presses universitaires de Rennes

Art ET société

Indisponible
Traitant de la construction identitaire nationale, l'auteur a choisi d'illustrer son propos par le cas d'un pays sans histoire étatique ancienne, la Lettonie. Cet ouvrage se focalise sur le rôle des arts visuels qui ont contribué à transformer ce qui n'était au départ qu'une idée nationale culturelle, prônée par une intelligentsia restreinte, en une revendication populaire d'indépendance. Dans les provinces de la future Lettonie, entre les deux grandes puissances qui les dominaient à la fin du XIXe siècle – la Russie et l'Allemagne – les « éveilleurs » lettons ne pouvaient avoir recours à un passé historique ou à une unité territoriale inexistants pour revendiquer leur autonomie, puis leur indépendance. Ils se tournèrent alors vers la culture, la langue et le folklore pour construire leur identité nationale. ils cherchèrent notamment à s'inspirer d'un âge d'or dont témoignent leurs chants populaires, les dainas, pour se relier à un temps mythologique d'avant la conquête germanique du XIIIe siècle. ainsi a pu s'affirmer une continuité entre une période archaïque et leur époque, esquivant les siècles passés sous dominance étrangère. Dans cette construction, les artistes ont utilisé cet héritage ancestral – en peinture, en sculpture, en architecture et dans les arts appliqués – jouant de ce fait un rôle éminent. Ce faisant, ils ont donné à voir la nation devenue État, tant dans l'espace public que privé, Riga devenant la vitrine privilégiée de ce processus. Le propos de cet ouvrage est de montrer, sur la toile de fond de l'his- toire, comment les artistes se trouvèrent investis de la mission d'élaborer un art letton, dégagé des influences russe et allemande jusque-là dominantes. Comment s'établirent les liens entre le culturel et le politique et comment le politique intervint dans la vie artistique. Enfin comment l'art letton enraciné dans la tradition parvint à s'adapter aux courants européens de la période de l'entre-deux-guerres, dépassant la tension entre ancrage national et modernité internationale. Cet ouvrage constitue également un apport à la réflexion sur les usages sociaux et politiques de l'art.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Suzanne Pourchier-Plasseraud
Plus d'informations sur Krzysztof Pomian