Mort à Venise (La), suivi de Tristan, récits
EAN13
9782213020433
ISBN
978-2-213-02043-3
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
LITTERATURE ETR
Nombre de pages
272
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
331 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand

Mort à Venise (La), suivi de Tristan

récits

De

Autres contributions de , ,

Fayard

Litterature Etr

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


La Mort à Venise et Tristan comptent parmi les meilleurs récits de Thomas Mann. Malgré leur brièveté, ces deux chefs-d'oeuvre d'inspiration très romantique contiennent l'essentiel de la pensée du grand écrivain allemand. On y retrouve le pessimisme foncier hérité de Schopenhauer, la clairvoyance, la perspicacité et l'extraordinaire raffinement psychologique que Thomas Mann admirait chez Nietzsche, ainsi que les quatre notions fondamentales qui, à travers la littérature, ont pendant des siècles défini l'âme allemande: culture, musique, protestantisme et sens du devoir. La fascination mortelle que peut exercer la beauté physique, tel est le sujet de la Mort à Venise: justement parce qu'il n'est plus jeune, et qu'il a une sensibilité d'artiste, le romancier Gustav Aschenbach sera plus qu'un autre sujet à ces brusques déraillements qui conduisent à la mort. Univers glacé de la montagne, gaieté factice du sanatorium, Tristan est en quelque sorte un prélude à la Montagne magique . Dans ce monde qui déjà échappe aux vivants s'affrontent l'artiste, voué aux rêves morbides et à la métaphysique, et le bourgeois, l'homme d'action à la santé et aux affaires florissantes. Nouvelle brève, infiniment poignante, le Chemin du cimetière clôt sur un point d'orgue la réédition de ces deux joyaux de la littérature allemande.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Charles Sigwalt
Plus d'informations sur Geneviève Bianquis