Entre père et fils, Lettres de famille, traduit de l'anglais par Suzanne Mayoux
EAN13
9782246789413
ISBN
978-2-246-78941-3
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Documents Etrangers
Nombre de pages
496
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
494 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
826.914

Entre père et fils

Lettres de famille, traduit de l'anglais par Suzanne Mayoux

De

Grasset

Documents Etrangers

Indisponible
Comment Vidia Surajprasad Naipaul était-il à 17 ans ? On découvrira ce Vidia juvénile, pas encore le Nobel Sir Vidia, dans ce livre émouvant. Au début de cette correspondance inédite, Vidia surnommé Vido a 17 ans : fils d'un journaliste au quotidien The Trinidad Guardian, l'adolescent a déjà, et c'est incroyable, le regard critique qu'il conservera toute sa vie. Ne dit-il pas à sa sœur en 1949 à propos de l'Inde : « Un pays lamentable, plein d'une pompeuse médiocrité, sans avenir » ? Ou de sa vie d'étudiant boursier à Oxford, le futur « travel-writer » fanatique de la vérité, ne dit-il pas aussi :  « L'intellectualisme n'est que fainéantise élégante. C'est pourquoi je m'attends soit à une réussite soit à un échec sans précédent. Je grille de voir la vie d'un peu plus près. » ? Son père lui prodigue conseils pratiques, amoureux, familiaux, et surtout, une leçon de littérature : « Maintiens ton axe ». En 1953, Vidia, l'exilé, apprend la mort de son père d'une crise cardiaque. Il sait qu'il a une dette envers lui. Le fils passera sa vie à montrer aux siens qu'il a maintenu son axe : devenir un écrivain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.